Nous ne le répéterons jamais assez, mais le meilleur traitement pour perdre du poids, c’est sa propre motivation! En effet, les personnes obèses ou en surpoids doivent suivre des règles de base afin de perdre du poids.

Pour perdre du poids, il faut changer ses habitudesCes disciplines sont des mesures primordiales à adopter si vous êtes déjà en surcharge pondérale ou obèse et souhaitez perdre du poids.
Cela demande de la rigueur et une motivation sans faille de la part de la personne qui entame ce genre de changement alimentaire car une fois que le régime est activé, il faut à tout prix le respecter pour non seulement constater des effets mais aussi éviter de reprendre plus que les kilos perdus..

Ainsi, avec une motivation à toute épreuve, des résultats extraordinaires en termes de perte de poids peuvent être constatés avec des traitements on ne peut plus basics : activité physique, alimentation saine et motivation.

Perdre du poids est avant tout un exercice mental

Ce faisant, il est possible de perdre des kilos en agissant directement sur les causes qui ont découlé vers un surpoids important. Pour perdre du poids, il faut d’abord qu’un déclic mental s’opère en la personne qui décide de s’engager dans le processus de perte de poids.

Ce déclic mental doit s’accompagner de conviction et de patience car rien ne se fera en peu de temps. Cette motivation est à trouver dans son histoire personnelle, des raisons propres qui doivent vous motiver et vous donner la force au quotidien. Si vous êtes en famille, le soutien de vos proches est essentiel, et c’est souvent en famille que l’on fait un régime.

Que tous les membres de votre famille  observent ce changement alimentaire ne peut que être bénéfique surtout si vos enfants on été habitués à des mesures alimentaires peu nutritives et hypercaloriques, ou si eux-mêmes, votre femme ou votre mari montrent des signes d’obésité ou sont déjà en surcharge pondérale.

Ne soyez pas motivé par l’envie de plaire à la société actuelle et de se conformer aux critères de beauté féminins et masculins prônés aujourd’hui, cela peut être plus décourageant que stimulant. Cependant, trouver sa motivation dans la conviction que perdre du poids vous fera aller mieux mentalement et physiquement, vous permettra de pratiquer des activités et de moins vous essouffler, tout comme vous permettra de recouvrer une bonne santé cardiaque est une excellente source de détermination.

En effet, la motivation est aussi liée à une prise de conscience des dangers encourus pour la santé à rester dans une situation de surcharge pondérale ou d’obésité morbide. Perdre du poids est donc avant d’être un changement physique, un déclic mental.

Il faut être prêt mentalement à changer de vie… pour une vie à venir meilleure!

Peu importe la méthode de traitement contre l’obésité vers laquelle vous vous orientez, le changement alimentaire et l’activité physique feront partie de vos nouvelles habitudes quotidiennes et seront obligatoires.

Comment perdre du poids? En étant motivé pour changer de vie

Dans le cadre d’une prise médicamenteuse, les résultats ne sauront faire l’économie d’un régime diététique adapté afin de multiplier les effets de ces traitements, sans quoi ils seront peu utiles. De même, si votre choix se porte vers un acte chirurgical esthétique par liposuccion, qui n’est pas un traitement de l’obésité,  pour que celui-ci soit vraiment durable et ne pas reprendre les graisses retirées, il faut ensuite adapter un régime alimentaire hypocalorique.

Au regard des chirurgies bariatriques, bypass, anneau gastrique et sleeve gastrectomie, toutes vous obligent indiscutablement à changer vos habitudes alimentaires au risque de mettre votre santé en péril.

Pourquoi il faut se méfier des régimes minceurs et des compléments alimentaires types coupes faim

Ces régimes amaigrissants misent sur un critère : comment perdre du poids rapidement. Or ce n’est pas la bonne question, mais plutôt comment maigrir durablement. Les personnes débutant un régime ne doivent pas se demander comment maigrir vite, mais comment perdre des kilos accumulés sur plusieurs années de manière durable sans jamais les reprendre. Là est toute la différence car si vous reprenez les kilos perdus aussi vite que vous les avez éliminés, alors peu importe le régime amaigrissant que vous suivrez, il ne vous servira à rien !

Pire, il pourra même vous nuire en vous faisant perdre toute confiance en vous, toute force et surtout en vous faisant reprendre encore plus de kilos que vous en aviez au départ. Or souvent, ce type de régime promettant de perdre du poids rapidement et facilement conduisent à une reprise quasi systématique des kilos. Faites donc preuve de prudence au sujet des belles promesses affichées par les régimes minceurs miracles,  que cela soit le régime dukan et son séquencement déconnecté de toute logique métabolique, ou les populaires et très marketing programmes minceurs type weight watcher aux menus minceurs, qui sont surtout des régimes peu durables.

De même, les compléments alimentaires types coupes faim ne sont pas recommandés. En fait, ils ne servent absolument à rien car ne fonctionnent pas et vous privent de l’apport en nutriments et vitamines pourtant essentielles à l’organisme. Evitez-les!

De plus, vouloir maigrir vite est souvent un indice du fait que la personne n’est pas tout à fait prête à entamer un régime. Ce n’est pas la bonne démarche car cela montre que la personne part déjà avec une faiblesse, celle de ne pas avoir potentiellement assez de force pour affronter la durée nécessaire pour changer le mécanisme métabolique en place.


manger sain est essentiel pour perdre des kilosVotre corps s’est en effet habitué sur plusieurs années à une logique alimentaire et il faudra un peu de temps pour le réadapter à tout autre chose. Il ne faut toutefois pas confondre maigrir vite , rapidement qui est un leurre, et maigrir facilement, ce qui est possible !

C’est donc ce processus de compréhension et d’adaptation de votre métabolisme une nouvelle façon de vivre, de manger, de bouger, qui peut prend un peu de temps, mais dès lors que votre corps aura compris que vous lui imposez un nouvel équilibre alimentaire , alors  la perte de poids se fera d’autant plus facilement.

Pour maigrir, la bonne méthode est donc d’être rigoureux, patient, motivé et convaincu du bien fondé de sa démarche. De là, la perte de poids devient facile. Il est toutefois possible d’accélérer la perte de poids en utilisant en complément des brûle graisses. Utilisés dans le cadre d’un programme hypocalorique stricte, ils peuvent s’avérer être d’excellents atouts et leviers pour perdre du poids;

Les astuces pour perdre du poids:

Nous donnons ici quelques conseils pour maigrir durablement sans se faire souffrir et changer radicalement de vie. Ces astuces pour perdre du poids sont aussi efficaces dans le cadre d’une éducation aux enfants ayant grandis dans un environnement obésogène. A tout âge une éducation alimentaire est requise et il n’est jamais trop tard pour apprendre!

  • > En adoptant une bonne conduite alimentaire

C’est la base des conseils que l’on donne aux personnes constatant déjà un surpoids, pouvant mener à une obésité très rapidement et aux personnes atteintes de surpoids elle même. Un régime alimentaire sain et équilibré est la meilleure arme contre une prise de poids. Le mot équilibre est central, car il s’agit avant tout d’apport optimal en glucides, lipides, protéines, fruits et en légumes.

En effet le principale problème des personnes en surpoids problématique ou ayant une masse corporelle importante est leur déséquilibre alimentaire suite à une nourriture riche en calories, en graisses et en sucres au détriment d’autres nutriments. Pour maigrir durablement, il faut alors faire un travail de rééquilibrage alimentaire.

Cela passe par une alimentation hypocalorique. Le gras n’est pas à proscrire, mais les bonnes graisses sont à privilégier, cependant elles ne doivent comparativement pas être aussi présentes que l’apport en légumes. Selon son niveau de surcharge pondérale, ces consignes doivent faire l’objet d’une application plus ou moins drastique.

Par exemple, les personnes constatant une surcharge pondérale modérée voire un surpoids avéré peuvent dès lors adopter ces mesures diététiques et réduire leur apport calorique tout en conservant une part de bonnes graisses afin d’empêcher le processus de prise de poids et de dérèglement métabolique d’opérer et de conduire au stade de l’obésité, stade où la perte de poids et rendue plus longue.

Toutefois, les personnes obèses doivent de manière très rigoureuse suivre ces consignes car le métabolisme s’est déréglé et s’est habitué à un nouveau rythme abondant et peu nutritif: il faut rééduquer l’estomac mais aussi les mécanismes cérébraux en place. En effet, avant de puiser dans ces réserves, le corps cherchera toujours à utiliser ce qu’on lui donne de disponible. Ainsi, si une personne obèse continue de donner des graisses (même en les réduisant), le corps de maigrira pas; pour perdre de la graisse, il faut tout simplement les bannir. Le corps, dès qu’il comprend qu’il doit puiser dans ses réserves adipeuses sans attendre un apport calorique, ira les chercher et cela permettra de brûler des graisses.

C’est ce processus métabolique de destockage auquel votre corps n’est pas habitué et qui prend un peu de temps: imaginez devoir faire repartir une machine complexe dans le sens inverse alors qu’elle a été habituée à son contraire des années durant ! C’est dans cette période de remise en route et de réadaptation que toute votre rigueur et motivation sont requises: dès que le nouveau mécanisme sera en place, vous perdrez du poids très facilement. Il faut donc tenir sur la durée car ce n’est pas un ou deux repas hypocaloriques qui changeront votre métabolisme.   

Il faut donc manger moins, réduire les quantités afin de réduire la taille de votre estomac, et rééquilibrer son alimentation pour réguler son métabolisme. Dans cette perspective, certaines pratiques peuvent être sans le vouloir des mauvais réflexes,  des astuces pourtant simple permettent  d’éviter ces prises de poids inconscientes.  

Il est judicieux d’apprendre à lire les étiquettes des produits en supermarché et ne pas se jeter aveuglement dans l’achat de produits dits allégés ou régimes: ce produit dit diététique sera peut être au total moins calorique, mais en fait souvent bourrés de sucre.

C’est notamment le cas de produits pour le petit déjeuner ou les barres pour les collations dites allégées qui auront peut-être moins de calories au total mais dont la proportion en sucre sera plus élevée que dans d’autres produits.

A cet égard, le nombre total de calorie est un bon indicateur mais il est important de regarder la composition de ces calories: si il y a beaucoup de protéines et moins de glucides, ce produit sera peut être à privilégier face à un autre certes moins calorique mais contenant davantage de sucre.

Quoiqu’il en soit, une alimentation maison sera toujours plus saine, qualitative et nutritive que l’achat de produits même minceurs ou de tout autre produit en supermarché. Pour cela, les personnes en surpoids ou obèses, qui consomment beaucoup de produits industriels et préparés, doivent réapprendre à cuisiner et à redécouvrir le goût des aliments frais et maison. Il faut donc apprendre, comprendre et connaître ce que l’on mange.

Par exemple, le sel est trop souvent ignoré des régimes mais il est pourtant un facteur favorisant la prise de poids et freinant la perte de poids, tout comme il favorise des maladies cardio-vasculaires. Qui n’a jamais croqué une chips ou un craquer sans que s’en suive l’irrésistible envie d’en reprendre une autre immédiatement? C’est que le sel excite les papilles et favorise la sécrétion de dopamine, de même qu’il augmente la sensation de faim: les plats salés nous conduisent d’autant plus à nous resservir.

De plus le sel favorise la rétention d’eau. Diminuer sa consommation de sel est donc une astuce pour mieux perdre du poids. Cuisiner à la maison permet de remplacer le sel par d’autres épices ou des herbes, d’éviter d‘ajouter du sel à table. Cela permet aussi de choisir des bonnes graisses comme:

  • de l’huile d’olive
  • huile de colza
  • huile d’arachide
  • acides gras insaturés

Car toutes ces graisses aident à diminuer le mauvais cholestérol!

La composition de son bol alimentaire est donc importante sinon centrale, mais le rythme des prises alimentaires et aussi un paramètre à ne pas laisser de côté. Il faut respecter des horaires réguliers et éviter des grignotages qui stimulent constamment l’estomac et le font grossir en taille.

  • > En s’hydratant correctement


en buvant de l'eau à la place des sodas, on peut perdre beaucoup de poids!Le bol alimentaire est aussi composé de liquides au premier rang desquels l’eau, élément vital à notre maintien en vie. Cependant, l’eau est trop rarement choisie face aux sodas et boissons sucrées proposés notamment dans les menus. Dans certains pays, elles sont même moins chères que l’eau! C’est le cas au Mexique, premier consommateur par habitant de boissons sucrées et sodas au monde (Coca Cola en tête) devant les USA et dans le top 20 des pays à compter le plus d’obèses.

De plus, les aliments hypercaloriques et riches en sel souvent choisis dans le cadre d’un environnement obésogène tendent à accroître la sensation de soif, et notamment le choix de boissons réputées pour être ultra désaltérantes comme les boissons gazeuses. Si leur effet désaltérant est instantané, il est néanmoins très éphémère et donc illusoire, incitant alors à reprendre une autre verre peu de temps après. Il faut donc boire de l’eau, et bannir les boissons sucrées et sodas au même titre que les jus de fruits dit “100% naturels” : c’est faux !

Eux aussi sont très chargés en sucre et leur taux est très proche voire équivalent à ceux des sodas, soit au minimum 7 morceaux de sucre. Si vous avez envie d’un jus d’orange plutôt que d’un verre d’eau, rien de tel que de les presser soi-même pour en extraire toutes les vitamines et minéraux et bénéficier du sucre naturel des fruits. L’eau peut aussi être remplacée par le thé, aux vertus antioxydantes et anti-inflammatoires bénéfiques pour l’organisme. Il ne faut tout de même pas aller au delà de 10 tasses par jour – et c’est déjà beaucoup – pour ne pas provoquer des effets néfastes (dus à la caféine et au tanin).  

A total, privilégiez l’eau, la plus pure, la plus saine et la plus désaltérante des boissons, et buvez-en beaucoup : les effets diurétiques sont aussi un coup de pouce pour la perte de poids.

  • > En pratiquant une activité physique régulière

La pratique régulière d’une activité physique est primordiale que l’on soit en surpoids ou non. Au delà de la vocation à faire perdre du poids durablement, bouger son corps permet de garder une santé physique plus longue et de retarder voire contrer l’apparition de certains maladies de la vieillesse comme l’arthrose ou les maladies cardio-vasculaires.

Pour les personnes en surpoids désireuses de perdre du poids, il ne faut pas seulement adapter sa dépense calorique à son apport en calories mais essayez graduellement de tendre vers la pratique d’une activité sportive plus intensive et plus régulière.

En effet, c’est dans la durée et la régularité que les effets contre l’obésité sont d’autant plus positifs et efficaces.

Le corps et ses muscles ont une mémoire, ils seront alors d’autant plus aptes et enclins à dépenser l’énergie apportée par des aliments qu’ils sont habitués à le faire, et le feront ainsi même lors d’un petit effort physique anodin. Si vous commencer petit à petit à habituer votre corps à brûler des calories, alors il fera de plus en plus et de plus en plus facilement. On en revient donc à la patience qui conduit à une efficacité durable dans la perte de poids.

Pour les obèses, la course est l’un des meilleurs sports. D’abord car la course permet de sécher en forçant votre corps à puiser dans les graisses. Nous recommandations d’ailleurs de courir à jeun , ce qui est plus efficace. La course est aussi le sport qui fait travailler le cardio permettant de repousser les maladies cardio-vasculaires, très fréquentes et à haut risque chez les personnes en surcharge pondérale. Il faut donc commencer par s’habituer à courir tous les jours, bien entendu il sera difficile d’aller au delà de 15 minutes mais il faut se fixer des objectifs hebdomadaires à atteindre et augmenter sa distance ou son temps progressivement.

Surtout au début, car encore une fois, si c’est le moment le plus dur mentalement, c’est aussi le plus crucial pour le métabolisme qui doit comprendre le nouveau rythme de vie qui lui est imposé. Si vous courrez une fois de temps en temps, les efforts seront vains. A partir du moment où vous commencez, il faut tenir : les résultats ne se verront pas immédiatement, mais après quelques semaines d’efforts, les résultats viendront d’un coup et se manifesteront de plus en plus significativement.


perdre du poids sans faire de sport est très compliquéIl faut cependant accompagner la course par de la musculation. En effet, perdre du gras est une chose, mais la transformer en muscle en est une autre. Les grands culturistes ont d’ailleurs un régime particulier : absorber le plus de graisses en un minimum de temps et les transformer rapidement en muscle.

Les obèses doivent suivre le même principe mais avec la difficulté de transformer des graisses accumulées pendant des années et stockées profondément, notamment les graisses du ventre et des cuisses.

A cet égard, perdre du ventre prend un peu de temps car c’est là que se situent les cellules adipeuses viscérales et profondes. Atteindre ces couches nécessite de destocker les couches plus superficielles. Pour maigrir du ventre, muscler la ceinture abdominale est primordial.  Maigrir des cuisses prend moins de temps mais  

Enfin dernière astuce sur laquelle capitaliser ses efforts: augmenter son  métabolisme de base. C’est la dépense énergétique minimale qui permet le maintien en vie et le fonctionnement vital : respirer, faire fonctionner ses organes, même dormir consomme de l’énergie. Ce métabolisme de base varie selon les personnes mais celles qui ont une activité physique plus grande que les autres vont davantage dépenser d’énergie même au repos.

Ainsi, si vous habituez votre organisme à bouger et votre métabolisme à dépenser, il le fera d’autant plus lorsque vous serrez inactif. 

  • > En dormant mieux

Nous avons vu les liens entre durée de sommeil et prise de poids. Ces résultats peuvent être surprenants mais sont l’occasion de vous pencher sur une part peut être minimisée de votre journée. Les scientifiques recommandent une nuit de sommeil d’au moins 7 heures, idéalement 8 heures, et rappellent que une heure de sommeil en plus permet de réduire de 9 % l’exposition au risque d’obésité.

D’abord, dormir une bonne nuit de sommeil à d’autres vertus que la lutte contre l’obésité elle même: elle renforce vos défenses immunitaires, permet un repos de vos organes et protège plus durablement votre coeur, tout comme elle agit sur l’activité cérébrale et rend moins irritable, stressé et nerveux.

Pour rappel, la nuit de sommeil permet de lutter contre la surcharge pondérale en laissant le système métabolique au repos : le manque de sommeil est générateur de ghréline, une hormone qui éveille l’appétit. Si vous restez éveillé, vous serez donc plus sujets à des fringales par cet effet métabolique mais aussi pas un effet mécanique qui est lié à votre maintien actif nécessitant lui même un apport en énergie, d’autant plus fort que vous êtes fatigué.

De plus, la nuit, le métabolisme fatigué est moins apte à éliminer et à assimiler les aliments qu’on lui apporte, et il préférera les stocker ce qui est très mauvais pour votre poids.

Enfin, avec moins de sommeil, les personnes sont moins parées pour faire face aux pics de stress, lui même stimulant l’appétit. Ce concours de circonstances renforce l’idée que dormir permet de conserver un rythme alimentaire optimal et d’éviter les prises alimentaires nocturnes en vous exposant à des pulsions menant à une envie incontrôlable de manger, nuisibles pour votre santé.

Dormir bien et longtemps permet aussi d’aider à contrôler votre cycle métabolique, et cela même en journée, et permet de ne pas se ruer vers des aliments riches facteurs de prise de poids. Inversement, manger mieux et équilibré permet de trouver le sommeil plus facilement et de bénéficier d’un sommeil réparateur.

Si vous êtes obèses, efforcez vous à adopter ce cycle de sommeil régulier et de consacrer au moins 8 heures pour votre repas nocturne, juste après un dîner léger : vous éviterez ainsi l’exposition aux grignotage de nuit .

  • > En gérant mieux son stress et son anxiété, et des formes d’émotions fortes


l'anxiété est mauvaise pour la santé, et fait prendre des kilosNous avons vu comment le stress est facteur de prise de poids, et notamment en élevant le taux de cortisol dans le cerveau. Le stress fait donc parti des points à apprendre à gérer afin de contrôler ses prises alimentaires, mais gérer son stress permet aussi bien d’autres améliorations.

Il est vrai que ce n’est pas facile: il faut apprendre à connaître son stress, sa source, et selon sa propension au stress, envisager des moyens d’actions divers. Les personnes soumises à des pics de stress lors de moments ponctuels et identifiés (examen, travail) et qui compensent via la prise de nourritures anarchiques comme manger en travaillant, dévorer un paquet de gâteau pour s’apaiser sont capables d’anticiper ces pics et de limiter les dégâts en privilégiant par exemple des aliments peu calorique comme des fruits ou des fruits secs qui donnent de l’énergie et stimulent le corps positivement.

Il faut aussi faire un travail sur soit pour éviter de céder au moment où ces pics surviennent. Les personnes stressées de manière quasi continue et qui mangent beaucoup pour se réconforter doivent quant à elles essayer d’identifier la source de ce stress et de le combattre en envisageant des exercices de lutte contre le stress :

  • yoga
  • méditation
  • sophrologie
  • sport
  • etc…

Le sport de combat est par exemple connu pour être un excellent exutoire. Ce qu’il faut à tout prix est éviter de s’enfermer dans son angoisse. Ces conseils et marches à suivre sont aussi applicables pour l’anxiété, émotion très proche du stress qui est elle aussi une source de prise alimentaire, au même titre que la déprime.

Être submergé par des sentiments négatifs comme la tristesse et la mélancolie sont aussi propices à faire prendre du poids, en cherchant une compensation émotionnelle dans la nourriture. Tout cela doit être combattu, d’une part pour améliorer votre quotidien et votre santé mentale, d’autre part pour vous évitez une prise pondérale .

Il est bien entendu difficile et cela demande des efforts, mais plutôt que de vous enfermer dedans et de nourrir vos émotions avec des paquets de chips ou du chocolat, essayez de voir le coté positif à vous forcez à la pratique d’une activité stimulante nouvelle ou que habituellement vous aimez, et plongez-y vous dedans.

La concentration et l’implication vous feront disparaître l’envie de nourriture tout comme ils entameront une nouvelle phase dans votre vie, celle de l’envie de poursuivre à plus long terme ses efforts.

Cela peut s’accompagner de la prise de certaines plantes en infusion comme:

  • le millepertuis, aux vertus antidépressives et calmantes
  • à base de jasmin, lavande, ou safran, aux vertus apaisantes.

Comment perdre du poids rapidement?


Une alimentation aussi saine que variéeCes astuces pour perdre du poids sont des conseils de base et fondamentaux à suivre si vous désirer maigrir durablement. Pour en savoir plus, nous vous conseillons de consulter la pages des Médicaments pour maigrir.

Comme nous l’avons évoqué, un médecin nutritionniste ou diététicien peut vous accompagner dans votre démarche en vous façonnant un programme nutritionnel adapté à votre métabolisme pour mincir avec plus d’efficacité.

Il peut aussi être intéressant d’accompagner son régime hypocalorique par la prise de traitement contre l’obésité sous forme de brûle graisses. Attention, nous ne recommandons pas l’usage systématique et uniquement basé sur la prise de ces comprimés pour perdre du poids, mais dans la phase de démarrage où se joue la rééducation du métabolisme qui doit enclencher une nouvelle mécanique, ces médicaments font souvent leurs preuves en ce qu’ils sont de véritables leviers pour perdre du poids. Face aux résultats qu’ils entraînent dès les premières semaines, ils permettent aussi d’aider les personnes à conserver toute leur motivation. Pour plus d’informations, nous vous conseillons de consulter la page du produit avant d’acheter Xenical en ligne, qui est un brûle graisse réputé pour son efficacité.

Au regard des personnes atteinte d’obésité morbide avec un indice de masse corporel supérieur à 35, il faut envisager des moyens plus radicaux dans la mesure où l’obésité est tellement ancrée qu’il sera difficile de l’éradiquer. De plus en plus pratiquées, les chirurgies bariatriques sont à cet égard une solution sur laquelle se pencher. Ces conseils pour perdre du poids seront applicables également car le comportement alimentaire post opératoire doit radicalement changer. Ce n’est donc en aucun cas une solution de facilité, mais une solution de dernier recours.