La crème Emla est un traitement fabriqué par les laboratoires AstraZeneca.

Boite de crème Emla

C’est un anesthésique local disponible en crème et utilisé principalement pour insensibiliser la peau. Ainsi, il est fréquemment prescrit contre certains troubles sexuels masculins.

On axera donc notre dossier sur son efficacité pour rendre insensible le sexe de l’homme & aider ainsi à combattre l’éjaculation précoce .

Cependant, il faut savoir que cette crème est utilisée pour d’autres pathologies également! C’est le cas pour les petites interventions chirurgicales (greffe de peau mince, enlèvement de verrues etc.) ou pour des actes douloureux (pose de cathéter, prise de sang, traitements cutanés au laser).

Ce médicament est également utile pour le traitement des ulcères de jambes et comme analgésique des muqueuses génitales pour les petites interventions de courtes durées (biopsie, infiltration, petite intervention chez l’enfant).

EMLA est disponible sous plusieurs formes: en crème ou en patchs dont l’utilisation se limite à une analgésie de la peau préalablement à une piqure.

Présentation de la crème Emla

L’utilisation de la pommade EMLA comme traitement de l’éjaculation précoce est une utilisation dérivée des utilisations prévues initialement : il s’agit de se servir de l’effet anesthésique de la crème pour désensibiliser le gland et ainsi retarder l’éjaculation.

De fait, s’agissant d’un médicament délivré sur prescription pour un usage donné, l’utilisation de EMLA en automédication, de manière dérivée ou détournée de son usage premier, peut induire des réactions négatives, surtout sur les muqueuses. Parlez-en avec votre médecin et conformez-vous à ses prescriptions.

Êtes-vous concernés par l’éjaculation précoce ?

Couple souffrant de l'éjaculation précoce

On parle d’éjaculation précoce (ou rapide, ou prématurée) lorsque l’éjaculation est perçue comme trop rapide par l’un ou l’autre des partenaires, et ce de manière répétée. Habituellement, on considère qu’il s’agit d’une éjaculation avant pénétration ou dans les instants qui suivent, laissant ainsi la partenaire insatisfaite et créant une remise en question du partenaire, le tout pouvant engendrer des problèmes de couple et entrainer une spirale négative.

Même si les études sont difficiles à mener concernant ce thème qui reste tabou chez nombre d’hommes, on estime à près d’un tiers la population masculine touchée par ce trouble sexuel masculin.

L’éjaculation précoce n’est pas en soi une maladie, mais est plutôt considérée comme un symptôme, pouvant avoir des origines différentes et éventuellement cumulatives, aussi avant d’utiliser quelque traitement médicamenteux que ce soit il est vivement conseillé de prendre l’avis d’un professionnel afin d’envisager un traitement de fond adapté à la situation.

Il est à noter que l’éjaculation précoce est un phénomène courant lors des premiers rapports sexuels, et qu’elle peut survenir aussi ponctuellement sous l’effet de stress, de consommation de produits divers, etc.

Dans ces cas-là, il convient de confirmer le problème avant d’envisager un traitement médicamenteux qui pourrait alors avoir l’effet inverse et créer une forme de dépendance.

Faut-il utiliser la crème EMLA en cas d’éjaculation précoce ?

Les avis sur le sujet sont partagés, d’un côté les praticiens insistent sur la nécessité de consulter afin de cerner les origines du problème et de trouver une réponse adaptée, de l’autre les patients ayant utilisé la crème Emla et qui ont constaté une réelle amélioration de leur performance sexuelles.

illustration de EmlaIl est certain qu’avant tout usage d’un médicament contenant des principes actifs tels que ceux contenus dans la crème EMLA, la consultation médicale, ne serait-ce que pour vérifier qu’il n’y a aucune contre-indication est une nécessité.

De plus, il faut prendre en compte qu’à l’instar d’autres produits anesthésiants du même type, la crème EMLA ne soigne pas le problème mais ne fait qu’en contrer les effets.

Aussi, même si elle est une aide utile ponctuellement dans le traitement de l’éjaculation précoce, son utilisation peut ne pas suffit sur le long terme, et ne dispense donc pas tous les patients d’un traitement parallèle.

En conclusion, nous dirons que la crème EMLA est une des solutions que l’on peut apporter au problème de l’éjaculation précoce, mais que cette solution doit être analysée comme une solution ponctuelle et non miracle ou curative.

Elle peut aussi dans les cas de manque de confiance en soi, d’enfermement dans une spirale négative de doute suite à un problème d’EJP, de s’en sortir. Comme tout médicament, cette crème anesthésiante ne saurait toutefois être un traitement à long terme.

EMLA : fonctionnement et efficacité

La crème EMLA contient de la prilocaïne et de la lidocaïne qui sont deux produits anesthésiants en usage cutané.

Appliquée sur le gland en une fine couche, elle le rend beaucoup moins sensible et permet ainsi d’allonger la durée du rapport sexuel, sachant que l’action des produits n’a pas d’effets négatifs sur l’érection (sauf en cas de surdosage : trop de crème rendrait le gland complètement insensible et pourrait rendre le rapport carrément impossible).

Notez que l’usage de la crème EMLA peut affecter la spontanéité en raison du côté préparatoire avant les rapports sexuels. En effet, il faut penser à appliquer la crème 15 minutes avant le rapport, puis nettoyer soigneusement la zone avant la pénétration.

Par ailleurs, de nombreuses études sur la crème Emla (principalement anglophone) ont montré que ce traitement, de part sa composition est très efficace.

Composition du médicament EMLA

En version crème, pour 100g on retrouve la composition suivante en substances actives : 2.5 g de Lidocaïne et 2.5 g de Prilocaine

Composition de Emla

Les substances non médicamenteuses venant en complément sont l’huile de ricin hydrogénée polyoxyéthylénée, du Carboxypolyméthylène, de l’eau purifiée et de l’hydroxyde de sodium.

Mode d’administration et posologie

Il est important de laver soigneusement la zone de peau à traiter avant l’application de ce traitement, et surtout il faut bien la sécher au préalable.

Appliquez ensuite une couche de crème assez épaisse, en faisant attention à ne pas l’étaler, sur toute la surface que vous souhaitez anesthésier.

Ensuite, vous pouvez recouvrir la peau d’un pansement occlusif. Attention cependant car cette manipulation est déconseillée pour les personnes atteintes de muqueuses génitales.

Par ailleurs si vous présentez des lésions sur la peau, ou des rougeurs, nos équipes vous conseillent de ne pas utiliser EMLA.

Lavez-vous les mains après application. En effet, cette étape est importante afin de faire en sorte que la crème n’agisse pas sur vos doigts et qu’ils ne se retrouvent pas anesthésiés eux aussi!

Posologie de EMLA

Il est important de respecter la prescription donnée par votre médecin, qui peut différer des informations données ci-dessous. Elle est personnelle et adaptée à votre situation.

La dose recommandée est de 2 à 3 g pour anesthésier une petite surface de peau.

Si la zone à traiter est plus grande, la posologie recommandée est de 1 à 1,5 g de crème pour 10 cm2 de peau, dans le respect de la dose maximale autorisée : 50 g par jour.

Dans tous les cas, toute trace de crème doit être éliminée à l’aide d’une compresse avant toute information.

Temps d’application

Sur une peau saine, nos équipes vous recommandent de laisser agir le gel Emla au moins une heure. C’est le temps « idéal » pour percevoir la plénitude de ses effets.

Le temps de pose maximal quant à lui est conseillé aux alentours de 4 heures car au-delà, la crème perd de ses capacités anesthésiantes et devient donc inefficace.

En revanche, chez l’enfant et l’adulte atteint de lésions cutanées (ex: ulcères), le temps d’application recommandé est de 30 minutes uniquement.

Sur les muqueuses génitales, le temps d’application peut varier de 5 à 15 minutes selon les morphologies.

Comment utiliser EMLA et à quelle dose ?

application de la crème EmlaIl est important de rappeler qu’à l’origine, la crème EMLA n’est pas destinée à lutter contre l’éjaculation précoce (même si elle se révèle très efficace pour ce trouble sexuel). Il est donc important d’en parler avec votre médecin qui pourra aussi vous orienter sur d’autres méthodes, même non médicamenteuses, pour vous accompagner.

Le meilleur moyen d’utiliser la crème EMLA est de procéder par essais progressifs en commençant par de faibles doses. En effet chaque personne a une réponse différente à l’anesthésiant : la quantité optimale d’EMLA à utiliser ainsi que les temps de réponse (temps que met la crème à faire effet) et d’efficacité peuvent différer selon chacun.

Les avis des utilisateurs recommandent d’user pour commencer d’une « noisette de crème » de la taille d’une lentille sèche, à déposer sur la face inférieure du gland au niveau du frein, soit l’emplacement qui retient le prépuce (ou à l’emplacement de la cicatrice pour les hommes circoncis).

Il faut laisser agir la crème sans couvrir la zone d’application.

Attention : L’usage conjoint de la crème EMLA et de préservatif, voire de film plastique (dans le cas de personnes ayant fait l’objet d’une circoncision) préalablement au rapport pour conserver la crème en place, risque d’insensibiliser l’ensemble de la verge et de rendre au mieux l’acte insensible pour l’homme, au pire d’empêcher toute érection suffisante à une pénétration, ce qui n’est pas l’effet recherché.

Il en est de même pour l’utilisation de trop de crème, ou de badigeonnage de l’ensemble du gland. On le rappelle, des essais progressifs sont nécessaires afin de trouver la dose adéquate, et les utilisateurs recommandent ensuite de profiter de la reprise de confiance en soi pour essayer de diminuer progressivement les doses utilisées afin de réussir à se passer à terme d’un traitement médicamenteux.

L’effet anesthésiant commence entre 5 et 60 minutes, et perdure environ deux heures avant de commencer à baisser. On considère que toute la sensibilité est revenue au bout de quatre heures.

Un maintien de l’application durant plus de cinq heures ne permet pas d’augmenter l’efficacité de la crème EMLA car les effets se dissipent au bout de ce laps de temps.

La crème EMLA doit être soigneusement nettoyée avant le rapport avec de l’eau savonneuse, sinon elle risque d’avoir un effet anesthésiant sur la partenaire et la priver de sensations.

Le préservatif doit être mis après que l’effet anesthésiant soit apparu.

Dans tous les cas, l’usage d’un préservatif ne dispenserait pas du nettoyage soigneux de la verge. En effet, sinon, le risque est que le produit soit plus efficace et touche une plus grande surface rendant ainsi la verge complètement insensible, du moins suffisamment pour empêcher tout rapport sexuel. Ceci est d’autant plus vrai avec les préservatifs déjà enduits d’un retardateur !

Remarque : EMLA n’est pas destiné à lutter contre les maladies sexuellement transmissibles. L’usage des préservatifs est le moyen le plus efficace.

À quelle fréquence peut-on utiliser la crème EMLA ?

L’utilisation répétée de la crème EMLA peut générer un accroissement des concentrations sanguines des principes actifs (lidocaïne et prilocaïne), il convient donc de se référer aux précautions d’emploi et de s’assurer de ne pas rentrer dans les catégories de patients présentant des contre-indications ou des risques avant de faire un usage répété de cette crème.

Consultez votre médecin pour établir avec lui les doses optimales et pour définir la fréquence d’usage.

Dans tous les cas, il ne faut pas dépasser la dose maximum journalière. C’est aussi l’occasion pour obtenir un diagnostic de votre problème, et pour obtenir des conseils pour une autre méthode de lutte contre l’éjaculation précoce.

Hormis cela, des essais ont été menés de manières répétitives sur des patients atteints d’ulcères aux jambes avec un usage allant jusqu’à quinze fois sur une période de 1 à deux mois avec des intervalles de 1 à 4 jours sans que des effets secondaires ne soient constatés ni qu’une perte de l’efficacité ne soit observée.

On pourrait en déduire que EMLA conserverait son efficacité sur le long terme, sans nécessité d’ajuster la posologie. Cependant, si vous constatez une diminution de l’efficacité de EMLA, consultez votre médecin pour évaluer avec vous s’il est nécessaire de modifier les dosages ou d’envisager une autre méthode.

Rappel: La lidocaïne et la prilocaïne sont des principes actifs, une utilisation prolongée et répétée peut éventuellement amener à des conséquences néfastes sur la santé.

Que faire en cas de surdosage?

La conséquence principale pourra être une anesthésie trop importante de votre sexe, ce qui peut empêcher la survenue de l’érection. Si vous constatez que vous avez mis trop de crème, nettoyez rapidement la zone avec du savon et consultez votre médecin, même si vous ne présentez aucun symptôme particulier (on est jamais trop prudent!)

Cela dit, en cas de surdosage de EMLA, les manifestions suivantes peuvent apparaitre :

  • Sensation gustative anormale (comme un goût dans la bouche) accompagnée ou non d’un engourdissement de la langue et de picotements.
  • Trouble de la vision
  • Sensation de vertige
  • Bourdonnement
  • Apparition d’une Méthémoglobinémie aiguë : la peau change de couleur pour devenir bleu-gris.

De manière plus rare les symptômes suivants peuvent se manifester et nécessitent une prise en charge médicale d’urgence :

  • apparition de convulsions,
  • Changement du rythme cardiaque, avec risque d’arrêt respiratoire
  • Pression artérielle en baisse

Il est important respecter les doses journalières préconisées par votre médecin ou un professionnel de la santé certifié!

Effets secondaires possibles du médicament EMLA

Sur la zone d’application, des réactions cutanées (rougeur, pâleur, œdème) peuvent se produire en étant ou non associés à de légères douleurs avec des sensations de brûlure ou de picotement. Si vous constatez ces effets indésirables, il convient de nettoyer soigneusement la zone d’application, et de consulter votre médecin pour un traitement adéquat.

Plus rarement, dans moins de 0.1 % des cas, des cas d’allergie ont pu être constatés, pouvant aller jusqu’au choc anaphylactique (réaction allergique générale pouvant avoir des conséquences graves). Une consultation médicale d’urgence est nécessaire dans ce cas.

Contre-indications et restrictions à l’usage de EMLA

EMLA ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :

  • Allergie ou intolérance à l’un des composants ou des excipients.
  • Antécédents d’allergies à d’autres anesthésiants de la même famille chimique ou hypersensibilité aux anesthésiques locaux de type amide.
  • Si vous souffrez de méthémoglobinémie congénitale ou idiopathique (affection rare des globules rouges)
  • Si vous êtes atteint de porphyries (trouble de la biosynthèse de l’Hème qui se traduit par des troubles cutanés divers mais aussi internes)
  • Si vous êtes sous traitement à base de flutamide, de sulfamide, nitroprussiate de sodium, de métoclopramide ou de dapsone. Consultez votre pharmacien ou votre médecin si vous avez un traitement concomitant contenant l’un de ces produits

Pour les sportifs, malgré le retrait dans la liste des substances dopantes (arrêtés du 20 avril et du 16 août 2004 du ministère de la Jeunesse et des Sports) des anesthésiques locaux de type EMLA, son usage peut donner des résultats positifs aux tests antidopage.

Il est donc préférable de consulter votre médecin à ce sujet. Il pourra vous proposer une approche médicale différente et plus adaptée à votre situation & votre activité sportive.

Un avis médical est requis avant d’utiliser EMLA dans les cas suivants

  • Traitement en cours avec un médicament contenant un ou plusieurs des composés suivants : dapsone, métoclopramide, flutamide, nitroprussiate de sodium, métoclopramide, acétanilide, dérivés d’aniline, chloroquine, dapsone, naphtalène, dérivés nitrés et nitrites, nitrofurantoïne, nitroglycérine, nitroprussiate de sodium, pamaquine, acide para-aminosalicylique, phénacétine, phénobarbital, phénytoïne, primaquine, quinine et fortes doses d’acétaminophène.
  • Si vous suivez un traitement antiarythmique (traitement des désordres du rythme cardiaque)
  • Si vous souffrez d’une insuffisance ou d’un trouble hépatique, notamment en cas d’usage répété.
  • Si vous êtes sujet à des dermatites atopiques (eczéma)
  • Chez les personnes âgées ou affaiblies
  • Si votre partenaire est enceinte,
  • Si votre partenaire présente des lésions.

Précautions d’emploi

EMLA est un anesthésique à usage local. Il est important de bien respecter tant la posologie que les modes d’application pour éviter que l’usage de cette crème ne vous soit néfaste.

Effets secondaires de la crème Emla

Le contact avec les yeux: peut provoquer une irritation réversible de la cornée (en ce cas, rincer abondamment en utilisant au besoin une solution ophtalmique de chlorure de sodium) et l’effet anesthésiant peut nuire aux réflexes oculaires protecteurs et ainsi augmenter le risque de pénétration d’un corps étranger.

Il faut donc bien prendre garde à ne pas se frotter la région de l’œil après avoir utilisé la crème ELMA. Lavez-vous les mains précautionneusement.

Le contact de la crème avec l’oreille interne: peut créer des lésions du conduit auditif. En cas de contact, il est impératif de contacter votre médecin.

Votre peau doit être saine: sans éruption cutanée, ni coupure, ni écorchure, ou autre type de plaie.

Information de la partenaire: si vous utilisez EMLA pour retarder l’éjaculation, il faut informer votre partenaire. Celle-ci peut en effet être allergique ou intolérante à l’un des composants de la crème. En outre, si votre partenaire a des lésions internes au niveau du point de pénétration, EMLA peut induire des troubles néfastes pour elle.

Par ailleurs, si votre partenaire est enceinte, ou si vous découvrez après utilisation qu’une grossesse est en cours, un avis médical doit être demandé. Aucune anomalie n’a été rapportée, cependant, la lidocaïne et la prilocaïne pouvant atteindre le placenta et le fœtus.

La prudence reste de mise. Votre médecin peut vous orienter sur un traitement différent pour lutter contre l’éjaculation précoce.

Enfin, il est important de bien nettoyer la zone d’application afin d’éviter que votre partenaire ne soit à son tour anesthésiée

Conservation de EMLA

EMLA est un médicament et doit donc être conservé hors de la portée des enfants, dans un endroit frais et sec, à une température inférieure à 25 °C.

Dans tous les cas, n’utilisez pas EMLA si la date de péremption présente sur le tube est dépassée.

De même, si vous constatez que le tube est abimé, ou percé, si la couleur de la crème n’est pas conforme, vous ne devez pas utiliser EMLA.

Ne jetez pas le tube EMLA dans les égouts, ni dans vos poubelles classiques. Il s’agit d’un médicament qui peut avoir des conséquences sur l’environnement. Contacter votre pharmacien pour plus d’informations.

acheter EMLA?

Délivrée sur ordonnance uniquement, cette pommade anesthésiante est trouvable dans n’importe quelle pharmacie physique. Sachez également qu’il est possible d’acheter Emla en ligne, à condition de passer par une pharmacie digitale certifiée!

Acheter la crème Emla en ligne

En effet, on trouve EMLA en vente plus ou moins contrôlée sur internet. Il est important de rester vigilant avec les produits et médicaments vendus par ce biais en raison des risques liés aux produits en eux-mêmes (copies, substances inefficaces, périmées ou dangereuses), mais aussi des risques liés aux contre-indications médicales (maladies).

Ainsi, il n’est pas rare de tomber sur des plateformes douteuses proposant « Emla moins cher » et parfois même « sans ordonnance« . Pour éviter les risques sur votre santé, nos équipes vous conseillent fortement de passer via une pharmacie en ligne agréée avec des médecins certifiés, capable de vous fournir une ordonnance valide en ligne (suite à un questionnaire détaillé). C’est notamment le cas de notre partenaire, dont nous vous proposons le lien ci-dessous:

A quel prix?

Avant tout, sachez que ce médicament fait partie de la liste II, il est donc remboursable à hauteur de 65 %.

Concernant son prix, il est possible de trouver la version « 30g » (en tube d’aluminium verni) pour :

59€ en achetant 1 tube
75€ en achetant 2 tubes (et ainsi, économiser 43€)
120€ en achetant 3 tubes (et ainsi, économiser 57€)

N’oubliez pas que les quelques euros de différence avec une plateforme non-fiable peuvent vous épargner de graves problèmes au niveau de votre santé!

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer