La Ventoline est un traitement efficace contre l’asthme

Acheter ventoline en ligne en étant bien informé
L’asthme est une affection chronique extrêmement répandue à travers le monde, car de nos jours, environ 1 personne sur 20 est asthmatique. Fort heureusement, la recherche a développé de nombreux médicaments comme la Ventoline, dont la facilité d’utilisation et l’efficacité des principes actifs permettent un soulagement rapide, ainsi qu’un espacement et une diminution des crises au fil du temps.

Pour retrouver une description complète de cette pathologie, ses symptômes, dangers et explications des différents types d’asthme, cliquez ici.

En attendant, voici un petit rappel des différents traitements existants et leur champ d’action. Car avant d’acheter la Ventoline, il est essentiel de bien s’informer pour écarter tous les risques liés à ce traitement!

Les différents traitements pour les asthmatiques

 Les laboratoires pharmaceutiques ont développé principalement deux sortes de traitement permettant de soulager les personnes souffrant d’asthme, et leur permettre de vivre sans contraintes majeures au quotidien.

D’un côté, les traitements considérés comme préventifs. Ces médicaments de prévention ont pour vocation de diminuer au possible les risques qu’une crise d’asthme se déclenche, en agissant en amont, directement sur le système immunitaire de l’asthmatique.

De l’autre côté, il existe également de nombreux traitements dits de soulagement, qui, comme leur nom l’évoque, permettent de soulager très rapidement les principaux symptômes de l’asthme, lorsque ceux-ci sont en train de se manifester.


La Ventoline pour soulager, mais aussi prévenir les crises d’asthme.

La Ventoline est un des traitements les plus efficaces contre les crises d’asthme, c’est donc tout naturellement qu’il est devenu au fil des années, le traitement le plus recommandé par les professionnels de la santé. Sa popularité vient de son double champ d’action.

Une boite de ventoline contre l'asthmeEn effet, il est avant tout considéré comme un traitement de soulagement, c’est à dire que son principe actif est extrêmement efficace lorsqu’une crise, ou des difficultés respiratoires accrues, commencent à apparaître.

Cependant, de nombreux experts recommandent également l’utilisation de la Ventoline en tant que traitement préventif de l’asthme, permettant de retarder et repousser les crises d’asthme dans la mesure du possible.

C’est donc ce double champ d’action, agissant à la fois comme un traitement préventif de l’asthme, et un traitement de soulagement, qui a rendu la Ventoline si populaire avec une utilisation très répandue chez les personnes atteintes d’asthme.

A noter que, son format très peu encombrant, donc facilement transportable partout avec soi, est un autre avantage de ce médicament pouvant expliquer qu’il soit plébiscité par le corps médical et qu’il jouisse d’une grande notoriété auprès des patients qui retrouvent leur souffle dès la première inhalation de Ventoline.

Par ailleurs, un point positif de la Ventoline est sa capacité à agir rapidement sur les symptômes de l’asthmatique – l’individu peut ressentir les bienfaits de la Ventoline en quelques minutes seulement, et calmer la crise rapidement – mais durable à la fois – le principe actif agit encore sur l’organisme, 5 à 6 heures après l’administration d’une dose.

Qu’est-ce que la Ventoline ?

La Ventoline est un traitement contre l’asthme développé par les laboratoires Glaxosmithkline. Ce médicament est un bronchodilatateur, dont le principe actif, la salbutamol, agit directement à la source du problème des asthmatiques, les bronches. En relâchant les fibres musculaires “bronchiques”, la Ventoline entraîne une augmentation du calibre de ces dernières.

Ce relâchement permet donc, dans un laps de temps très court, d’arrêter les contractions pulmonaires, qui est un symptôme caractéristique et un des plus gênant durant les crises d’asthme. Le calibre des bronches étant élargi, un volume d’air plus important arrive à passer dans les poumons ce qui permet de soulager rapidement l’individu en difficulté respiratoire, qui peut retrouver une respiration normale en quelques minutes seulement après l’inhalation du produit.

De part l’efficacité de son principe actif, la Ventoline est un médicament qui est non seulement recommandé pour traiter l’asthme et les crises qui accompagnent cette pathologie, mais est également conseillé pour traiter d’autres maladies respiratoires ou affection bronchique comme l’emphysème pulmonaire, différentes bronchites ou encore la pneumonie.

Le Salbutamol, puissant principe actif de la Ventoline.

Si la Ventoline est aussi efficace, c’est grâce au principe actif qui la compose, le Salbutamol. C’est cette molécule qui confère l’effet bronchodilatateur à la Ventoline et qui, dans un laps de temps très court, permet un soulagement des bronchospasmes. C’est de cette manière qu’il entraîne l’arrêt de la crise chez les personnes asthmatiques.

Ventoline existe en siropEn général, le Salbutamol est prescrit aux patients sous forme d’inhalateur, car c’est de cette manière que son temps d’action est le plus rapide, puisqu’agissant directement sur les muscles lisses des bronches.

Cependant, il existe d’autres formes moins répandues comme le sirop, notamment pour les personnes ne supportant pas l’utilisation quotidienne d’un inhalateur (qui constatent, par exemple, la manifestation de quintes de toux violentes).

 

La Ventoline crée-t-elle une dépendance ?

Si la Ventoline est un médicament réservé exclusivement à l’usage des personnes asthmatiques, il est vrai qu’elle peut améliorer la respiration des personnes non atteintes d’asthme, sans pour autant constituer un risque pour leur santé.

Aussi, la vigilance des instances anti dopages est dirigée sur l’utilisation de la Ventoline comme un dopant afin d’améliorer les performances sportives, car une seule inhalation vasodilatatrice augmente la consommation d’oxygène de 0,3 litre. C’est donc dans cette optique que le Salbutamol est considéré comme un produit dopant par l’agence mondial antidopage: selon l’agence, lorsque les doses de Salbutamol présentes dans l’urine dépassent une concentration supérieure à 1000 nanogrammes par millilitre, la Ventoline n’est pas utilisée dans le cadre d’un usage thérapeutique normal. Cette dose représente 16 bouffées de Ventoline. En revanche, tolérance zero pour les sportifs n’étant pas atteint d’asthme. Particulièrement répandue dans le cyclisme (8 cyclistes professionnels sur 10 auraient déjà eu recours au Salbutamol sans avoir d’inflammation respiratoire), la Ventoline fait donc l’objet de suspicion  car elle agit comme un anabolisant contribuant ainsi à réduire la masse graisseuse au profit de la masse musculaire. Or, il n’est pas rare que ces sportifs soient contrôlés positif et condamnés à une suspension suite à la prise de ce principe actif, comme le coureur cycliste Chris Froome dont les résultats de son contrôle anormal en 2017 sur le tour d’Espagne ont relevé la présence de 2000 nanogrammes de Salbutamol par millilitre d’urine.

Toutefois, la Ventoline ne rend pas accro comme le ferait un autre narcotique, pas plus qu’elle ne rend la respiration sur efficace ou extraordinairement puissante. Chez les personnes asthmatiques, l’apport buccal en Ventoline leur permet tout simplement de retrouver une respiration normale lors d’encombrement des voies respiratoires, à en arrêter l’inhalation dès lors qu’elle recouvre une aisance respiratoire et à en consommer peu en mode préventif lors d’accalmies. L’addiction n’est donc pas à prendre comme un besoin irrépressible de Ventoline, sans pour autant exclure que les personnes souffrant d’asthme en aient besoin quotidiennement. Si une utilisation en sur dose (plus de 16 bouffées par exemple) ne calme toujours pas l’asthme, cela signifie tout simplement que le traitement n’est pas adapté et qu’il faut consulter rapidement.

Il faut donc faire attention à l’utilisation que vous en faites si vous êtes un sportif de haut niveau, à l’instar du quadruple vainqueur du tour de France Chris Froome ou de Miguel Indurain, ancienne star du cyclisme qui a obtenu un AUT (Autorisation à usage thérapeutique). Sachez qu’en effectuant une demande spécifique et argumentée à l’agence française de lutte contre le dopage, il est possible d’obtenir une autorisation d’utilisation en compétition.

Le Salbutamol est donc un principe actif puissant, dont l’utilisation et les doses administrées doivent être soigneusement contrôlées par votre médecin traitant, pour ne pas risquer une overdose et des conséquences sur votre santé.  

Dans quel cas utiliser ce traitement ?

Le plus souvent, elle est prescrite en cas de crise d’asthme respiratoire, de crise d’asthme d’effort, de crise d’asthme aigu, de travail d’accouchement prématuré (car le salbutamol permet, en plus d’un relâchement des bronches, un relâchement de l’utérus ce qui simplifie le processus d’accouchement) ou lorsqu’un excès de potassium est constaté dans le sang du patient (on appel ça l’hyperkaliémie).

Un inhalateur de ventolineLa Ventoline est donc un médicament principalement indiqué chez les personnes victimes de crises d’asthme, qu’elles soient sévères ou encore à un stade peu développé.

Cependant, il faut savoir que les médecins ont tendances à associer ce médicament bronchodilatateur avec d’autres traitements tels que la corticothérapie ou une oxygénothérapie, pour une meilleure efficacité en cas de crise grave ou aiguë, par exemple, lorsqu’une d’entre elles mène à une hospitalisation d’urgence du patient.

L’utilisation de la Ventoline permet principalement de réduire considérablement la toux durant les crises d’asthme respiratoire, ainsi que les respirations gênantes ou douloureuses grâce au relâchement musculaire des bronches, permettant à l’air de s’engouffrer normalement dans les poumons.

Chez certaines personnes souffrant de troubles du rythme cardiaque comme la tachycardie lorsqu’une crise se manifeste, la Ventoline permet également de baisser le rythme cardiaque pour un rapide retour à la normale.


En cas d’urgence

Si un individu asthmatique ressent les premiers symptômes de l’arrivée imminente d’une crise aiguë, ce dernier doit impérativement appeler les urgences, et être hospitalisé rapidement. En effet, en cas de crises sévères ou aiguës, la prise seule de la Ventoline ne sera sans doute pas suffisante pour soulager les bronches, et permettre au patient de retrouver une respiration normale rapidement.

Par ailleurs, il est impossible aujourd’hui de prévoir avec exactitude la date et l’heure de sa prochaine crise d’asthme, car elles se déclenchent d’une manière spontanée et aléatoire. C’est pour cette raison que le format du médicament Ventoline est propice aux asthmatiques, car ces derniers peuvent le transporter en permanence avec eux, de par son format très peu encombrant. Si une crise survient, il faut veiller à pouvoir se saisir de sa Ventoline rapidement, sans la chercher pendant de longues minutes pouvant s’avérer très pénibles pour l’individu.

Dans quel cas ne pas utiliser la Ventoline ?

En plus des précautions d’emploi citées plus bas, la Ventoline n’est pas conseillée pour les patients présentant une hypersensibilité à son principe actif ou à une autre substance entrant dans sa composition. L’intolérance se manifeste surtout à travers les toux et les contractions involontaires des bronches. Si ces traitements apparaissent, le traitement doit immédiatement être interrompu.

Pour être certain que votre organisme soit compatible avec la prise régulière de Ventoline, nous vous conseillons d’en parler avec un médecin. Ce dernier, sur la base d’un questionnaire approfondi, sera alors capable de déterminer les potentiels freins, propres à chaque individu,  à l’usage de ce traitement.  

Comment utiliser ce médicament?

Dans cette partie, nous nous concentrerons sur la prise de Ventoline sous sa forme la plus répandue, c’est à dire avec un aérosol doseur. Cette forme d’administration convient aussi bien à l’adulte, enfant et même dans certains cas, au nourrisson.

Utiliser un aérosol doseur

  1. Décapsulez l’embout buccal de la Ventoline
  2. Secouez énergiquement le flacon de votre aérosol doseur
  3. Mettez la Ventoline en position horizontale, face à votre bouche
  4. Expirez un grand coup de sorte à vider entièrement vos poumons
  5. Inspirez avec votre bouche collée à l’embout buccal toute la dose de Ventoline, tout en appuyant sur le bouton du haut de l’aérosol doseur.

Pour ceux qui désirent plus d’informations détaillées sur ces différentes étapes, voici une vidéo résumant tous ces gestes

Attention : Si vous venez d’acheter ce médicament, il est conseillé d’appuyer 2 fois sur le bouton (équivalent de deux doses) tout en le tenant éloigné du visage. Répétez cette manipulation si vous n’avez pas utilisé votre Ventoline depuis plus de 15 jours.

Si vous avez oublié de prendre votre dose de Ventoline, pas de panique ! Ce qu’il ne faut absolument pas faire, c’est prendre deux doses à la fois dans une optique de compensation avec la dose oubliée, c’est à ce moment précis que l’individu risque une overdose! Prenez votre dose habituelle normalement, sans en rajouter inutilement. Par contre, si vous vous rendez compte de l’oubli rapidement, il est possible de prendre sa dose de Ventoline sans danger, avec juste un léger décalage sur le planning initial.

Quelles doses faut-il prendre?

En cas de “simple” gêne respiratoire : 

Si vous ressentez une gêne respiratoire, une dose de 1 à 2 bouffées de Ventoline devrait largement suffir pour améliorer votre respiration. Cependant, si la gêne est toujours présente au bout de plusieurs minutes, il faudra alors répéter cette prise de 1 à 2 doses de ce traitement contre l’asthme.

D’une manière générale, un adulte devra répéter ces prises entre 6 et 10 fois par jour. Il s’agit essentiellement de ne jamais dépasser 15 bouffées en 24h, au quel cas, vous risquez une overdose et donc, les complications associées. Si vous constatez que ces 15 bouffées quotidiennes ne vous suffisent pas, il convient d’en parler rapidement à votre médecin traitant, de sorte à envisager un traitement complémentaire à la Ventoline.

En cas de crise sévère ou aiguë:

Pour rappel, si une crise aiguë survient, il est nécessaire d’appeler les urgences immédiatement. En attendant leur arrivée, vous pouvez vous administrez vous-même, entre 2 et 6 bouffées de Ventoline. Répétez cette opération toutes les 5 à 10 minutes en attendant les secours.

Pour les enfants: 

Concernant les enfants de plus de 6 ans présentant des gênes respiratoires périodiques, une seule bouffée est généralement suffisante pour retrouver une respiration normale.

Traiter l'asthme de l'enfant avec VentolineCette prise devra être répétée 4 fois par jour en moyenne (deux fois moins que chez les personnes adultes). L’enjeu essentiel est d’apprendre à votre enfant à utiliser la Ventoline convenablement, de manière autonome.

Pour ce faire, expliquez en détails, puis supervisez les premières prises de votre enfant. Il sera peut être nécessaire de l’aider lors des premiers jours.

Les précautions d’emploi

De manière générale, il est fortement conseillé de consulter un médecin avant la première utilisation de Ventoline, cependant dans certains cas, une administration peut être très grave pour la santé de l’individu, c’est pourquoi il est nécessaire de consulter un professionnel de la santé si vous vous trouvez dans un des  cas suivants :

En cas de grossesse
Il faut dans ce cas, absolument demander l’avis d’un médecin. En effet, l’utilisation de la Ventoline et l’absorption de son principe actif, peut être néfaste pour le foetus car il entraîne une augmentation de son rythme cardiaque.

En cas de troubles cardiaque
L’utilisation de ce médicament doit se faire sous surveillance lorsque le patient souffre de troubles cardiaques ou de problèmes de pression artérielle décelés antérieurement.

En cas d’épilepsie
Si vous avez déjà été victime d’une crise d’épilepsie, il est nécessaire de consulter un médecin avant la prise de Ventoline.

En cas d’acidose lactique
Si lors d’un test médical antérieur à votre première inhalation de Ventoline, une trop grande dose d’acide lactique a été détectée dans votre organisme.

De plus, de nombreux cas d’overdose ont été recensés, suite à une mauvaise utilisation, ou prise déconseillée par un médecin, de ce traitement. En cas de surdosage, veuillez immédiatement contacter les urgences, ou un centre antipoison proche de votre domicile, si vous ressentez un ou plus des symptômes suivant :

  • Développement rapide et anormal d’une nervosité incontrôlable : des tremblements non-contrôlés des membres de votre corps, une difficulté à parler, à respirer, une bouche desséchée.
  • Développement de troubles cardiaques: une forte douleur dans la poitrine, oppression de la cage thoracique, tachycardie.
  • Développement de vertiges et troubles gastriques: fortes nausées, vomissements, étourdissements pouvant mener à une perte passagère de la conscience, impossibilité à rester debout.
  • Développement de convulsions.

Conservation de la Ventoline:

Bien conserver VentolineLa Ventoline a une durée de conservation de 2 ans. Avant la prise de votre traitement, veuillez à bien lire la date de péremption et surtout, à ne pas la dépasser.

Si vous vous rendez compte que vous avez absorber une dose de Ventoline périmée, appelez tout de suite les urgences.

La Ventoline est conservée dans un récipient sous pression, qui est donc soumis aux même règles que les autres médicaments de cette sorte. C’est à dire qu’il est fortement déconseillé de :

  • L’exposer à une chaleur forte, dépassant les 30°C.
  • L’exposer au soleil
  • L’exposer au feu et ce, même lorsque le récipient est totalement vide.
  • Le percer (risque de mini-explosion).

Quels sont les effets secondaires de la Ventoline ?

La ventoline n’est pas considérée comme un médicament à haut risque, cependant, chaque individu est différent et les réactions à des traitements, même mineures, peuvent être très variables. Concernant la ventoline, les effets secondaires fréquents qui ont été constatés sont les suivants :

  • Apparition de maux de têtes (céphalées) plus ou moins douloureux.
  • Des tremblements dans les minutes suivant la prise de ce traitement.
  • Tachycardie (votre rythme cardiaque qui accélère)
  • Bouche sèche, difficultés à avaler.
  • Des crampes peuvent survenir sur certains membres du corps.

Si ces effets persistent et deviennent handicapant pour votre quotidien, il faut consulter rapidement un médecin. Il pourra alors vous conseiller sur l’utilisation ou non de la Ventoline. Si la réponse est négative, il pourra vous orienter vers d’autres solutions présentant les mêmes avantages, mais étant plus adéquates à votre organisme.

Où l’acheter et à quel prix?

Vous trouverez la Ventoline chez votre pharmacien le plus proche, à condition de présenter une prescription médicale rédigée par votre médecin.

Il est également possible de se procurer ce traitement contre l’asthme en ligne, en profitant généralement de meilleurs prix par rapport à l’achat en pharmacie classique. Cependant, il est nécessaire de faire attention car de nombreuses pharmacies permettent l’achat de ce médicament sans ordonnance ou à des prix ridiculement bas, étant donné que les produits qu’elles vendent sont contrefaits.

Pour éviter tous les risques, nous vous encourageons à passer par notre partenaire certifié dont vous trouverez le lien ci-dessous. C’est une pharmacie en ligne reconnue et agréée au niveau européen. En plus, vous pourrez obtenir une ordonnance gratuite en répondant à un questionnaire détaillé en ligne.

Acheter la Ventoline en ligne et soyez livré en 24h!

Un médecin analysera vos réponses et pourra décider de vous fournir une prescription médicale valide. Il ne vous restera plus qu’a passer commande et vous recevrez votre Ventoline à votre domicile dans les 24h!

Sachez, qu’en plus, elle est remboursée à hauteur de 65% par la sécurité sociale !