Votre enfant s’assoit souvent en position W? Voici les dangers d’une telle pratique.

Si vous êtes l’heureux parent d’un enfant en bas âge, alors il y’a de fortes probabilités que vous ayez déjà connaissance de la position W. En effet, de nombreux enfants ont tendances à s’asseoir de cette manière et les parents sont tout aussi nombreux à y voir des signes encourageants, comme par exemple, la caractéristique d’une souplesse prometteuse.  

Cependant, il faut que vous sachiez que cette position est en réalité extrêmement nocive pour votre bébé, et qu’il est nécessaire de “l’empêcher” de la reproduire dès que vous vous en apercevez. En effet, cette position peut amener de sérieux troubles orthopédiques, car elle empêche complètement l’enfant de transférer son poids (grâce au contrôle postural, qui est un mécanisme inconscient activant les différents muscles du tronc, permettant ainsi d’ajuster la posture de son corps lorsqu’on est confronté à une position spécifique).

position w assise est très mauvaise pour le développement de l'enfant

Ainsi, si votre enfant a tendance à se positionner souvent en W, ça veut dire qu’il préfère se trouver en posture stable (la W) plutôt que dans une posture plus contraignante, mais lui offrant une possibilité de gestes et mouvements plus élargie. Cette “rotation du tronc inactive” a des conséquences instantanées (impossibilité de se déplacer, de saisir des objets qui se situent en dehors de leur portée) mais peut également avoir des conséquences graves sur le long terme!

Position W et tronc inactif : les conséquences

Il s’avère que travailler la rotation et les mouvements du tronc lorsque l’enfant est encore en bas âge, lui permet de développer un sens de l’équilibre normal (ce qui lui permettra plus tard de se rattraper d’une chute aisément, par exemple), mais également de stimuler certaines zones du cerveau lui permettant de croiser la ligne médiane (ce qui est essentiel pour une bonne coordination motrice, et donc indispensable pour effectuer correctement des activités comme l’écriture, le piano, le découpage etc…)

Il faut comprendre que lorsqu’un enfant développe ses capacités motrices, il procède étape par étape. Ainsi, il est nécessaire pour lui de maîtriser une première aptitude de coordination, pour passer à l’apprentissage de la suivante. Or, il s’avère que cette évolution est complètement interrompue lorsque l’enfant passe beaucoup de temps assis dans cette fameuse position du W et dans de nombreux cas, lorsque l’enfant grandit est arrive à l’adolescence, on constate un retard flagrant dans l’exécution de certaines compétences pourtant considérées comme basiques (par exemple, effectuer des sauts, lancer une balle en visant une cible, taper correctement dans un ballon etc..).

Posture en W, les autres complications possibles.

Car ce n’est pas tout! En effet, cette position est également mauvaise pour d’autres raisons, et pourra développer en lui:

  • Des instabilités articulaires au niveau des jambes (genoux & hanches) à cause d’une tension trop importante aux niveaux des ligaments des genoux.
  • Une musculature moins développée (car cette position ne demande aucun effort au tronc, et l’empêche donc de se développer convenablement)
  • À contrario, les muscles se situant au niveau des hanches et cuisses auront tendances à se contracter pour compenser le manque de mouvement au niveau du tronc. Des études scientifiques ont démontré la nocivité de ces contractions, qui peuvent résulter sur un raccourcissement musculaire au niveau des zones concernées.
  • Le développement de mouvement de compensation considérés comme mauvais pour le corps (par exemple, marcher en ayant “les pieds en dedans” ce qui mener à des complications au niveau du dos et développer des douleurs pelviennes).
  • Une perte globale de la motricité peut entrainer, plus tard, une diminution des activités physiques quotidiennes, ce qui peut conduire à un risque accrue d’obésité ou de maladies cardiaques.

Vous l’aurez compris, cette position est donc extrêmement nocive pour votre enfant, cependant, il est inutile de paniquer si vous apercevez votre enfant en W. En effet, ce n’est qu’une seule des 8 positions que les enfants ont pour habitude d’utiliser, et dans une grande majorité des cas, ils varient suffisamment d’une position à l’autre pour qu’ils ne développent aucune séquelle à cause de la position W dans le futur. Par contre, si ça devient un habitude, il est nécessaire de modifier sa position manuellement et l’empêcher (en douceur, bien entendu) de la réutiliser fréquemment.

Pour aller plus loin, vous trouverez une vidéo (en anglais) vous expliquant les dangers aussi bien physiques, que psychologiques de cette position assise.

Alors, est-ce que vous aussi votre enfant à l’habitude de s’asseoir en W?

22 Comments

  1. Estelle
    • La Rédac'
    • Hanal
      • La Rédac'
  2. ptitecel'
    • La Rédac'
  3. betty
  4. La Rédac'
  5. withmore
    • La Rédac'
  6. Nella
    • La Rédac'
  7. Caroline
    • La Rédac'
  8. Steph
    • La Rédac'
    • La Rédac'
  9. Melie
    • La Rédac'
  10. Jean paul
  11. La Rédac'

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *