Varnoline ou Marvelon (pour le marché britannique) est un contraceptif oral fabriqué par les laboratoires Merck Sharp et Dohm destiné aux femmes qui ne souhaitent pas la survenue d’une grossesse.

Pilule Varnoline (Marvelon)Cette pilule de troisième génération appartient à la catégorie des contraceptifs hormonaux combinés (CHC), car elle contient deux hormones: le désogestrel et l’éthinylestradiol. Faiblement dosé, chaque comprimé de la plaquette contient les mêmes doses d’hormones (pilule monophasée). Sa délivrance nécessite une ordonnance qui fait suite à une consultation.

Elle est conditionnée en boite qui contient 1, 3 ou 6 plaquettes. Varnoline n’est pas remboursée par la sécurité sociale, son prix varie suivant les pharmacies.

Si vous souhaitez acheter Varnoline (Marvelon) en ligne, nos équipes vous conseillent fortement de passer commander via une plateforme reconnue, disposant de médecins certifiés et de toutes les agrégations nécessaire pour vendre des médicaments sur internet, en évitant les dangers pour les patients. C’est le cas de Treated, dont nous vous proposons le lien ci-dessous.

Votre santé ou vos antécédents peuvent nécessiter un suivi particulier, et dans tous les cas, examen gynécologique et général est obligatoire avant toute prescription de ce contraceptif oral, ou lors du renouvellement de l’ordonnance.

Présentation générale: description complète de Varnoline

Comment se présente Varnoline?

La pilule contraceptive Varnoline se présente en une tablette de 21 comprimés pelliculés. Une tablette correspond à un mois de contraception.

Comme mentionné plus haut, vous pouvez obtenir une prescription pour 1, 3 ou 6 mois, soit 1, 3 ou 6 plaquettes.

Chaque comprimé pelliculé est blanc, rond, avec un diamètre de 6 mm.

Pilules Varnoline (Marvelon)

À qui est destiné ce contraceptif?

De manière générale, un contraceptif est prescrit aux femmes en âge de procréer, sexuellement actives, qui ne souhaitent pas entamer une grossesse.

Attention : La pilule contraceptive Varnoline (ou Marvelon) ne protège pas des maladies sexuellement transmissibles. L’utilisation d’un préservatif est impérative pour se prémunir de ces affections.

Le rôle du médecin

Avant de pouvoir utiliser Varnoline comme mode de contraception orale, vous devez consulter votre médecin ou votre gynécologue qui devra réaliser un examen approfondi comprenant un questionnement sur votre historique de santé personnel et familial. Il est aujourd’hui possible de faire cette examen en ligne, via un questionnaire détaillé.

Les examens classiques seront réalisés par le spécialiste: palpation de la poitrine, de l’abdomen, mammographie, examen des parties génitales, frottis.

Lors de l’entretien, et compte tenu des risques et contre-indications liées aux contraceptions par hormones combinées, il est indispensable d’expliquer et de dire à votre médecin si vous êtes atteint d’une affection et/ou si vous prenez par ailleurs un traitement médicamenteux.

Suivant votre situation, ou si vous appartenez à une catégorie de population à risque, un contrôle plus soutenu et des analyses complémentaires pourront être préconisés.

A l’issue de cette consultation, vous obtiendrez une ordonnance de Varnoline pour une certaine période, et un nouveau rendez-vous devra être réalisé pour le renouvellement de la pilule contraceptive.

Quelle est l’efficacité de Varnoline?

Varnoline de Merck Sharp & DohmCe mode de contraception orale par hormones combinés, dit de troisième génération, est particulièrement efficace lorsque son mode d’emploi et sa posologie sont respectés. La protection contre une grossesse non désirée est de 99 %.

De manière générale c’est le cas de toutes les pilules contraceptives de la marque Merck Sharp et Dohm, qui sont réputées très efficace sur le marché.

En revanche, si la pilule contraceptive n’est pas prise conformément aux prescriptions, le risque de grossesse est bien plus élevé. Rappelons en outre que certains traitements peuvent affaiblir les effets attendus des principes actifs. C’est pourquoi il est indispensable d’informer votre médecin de tout traitement concomitant!

Composition et fonctionnement de cette pilule contraceptive

Comment fonctionne Varnoline (Marvelon)?

Comme contraceptif oral, cette pilule protège d’une grossesse non désirée de trois manières:

1) Les hormones vont empêcher qu’un ovule fécondable ne vienne à maturité

2) La substance blanche sécrétée à l’entrée de l’utérus, appelée glaire cervicale, est modifiée (d’une certaine façon) puisque par l’action de Varnoline, cette glaire va rester plus épaisse, empêchant ainsi la progression des spermatozoïdes

3) L’endomètre, qui est la paroi interne de l’utérus, sous l’influence des hormones, ne sera pas prêt à accueillir un ovule fécondé.

En fait, le principe des contraceptions hormonales combinées est de mettre en place un cycle dit artificiel. C’est la prise quotidienne des comprimés qui permet de réguler le cycle et d’empêcher son mécanisme classique, et donc de tomber enceinte.

L’avantage est que cette régulation va permettre, dans la plupart des cas, de déclencher des saignements (équivalents aux règles) moins importants, plus courts et plus prévisibles.

Quels sont les principes actifs de Varnoline (Marvelon) ?

Les deux hormones diffusées sont :

– Désogestrel, à raison de 0,15 mg par comprimé (donc par 24 h). C’est une hormone progestative qui agit sur la glaire cervicale en augmentant sa viscosité. Elle aide en outre à inhiber l’ovulation.

– Ethinylestradiol, à raison de 0,03 mg par comprimé. C’est un estrogène, c’est-à-dire une hormone sexuelle féminine. Son rôle est d’agir sur l’endomètre, donc dans l’utérus, pour empêcher qu’un ovule puisse venir s’accrocher et nidifier.

Voici les excipients présents dans les comprimés:

  • Alpha-tocophérol (E307)
  • Amidon de pomme de terre
  • Povidone (E1201)
  • Silice (E551)
  • Stéarique acide (E570)
  • Lactose

La composition & ingrédients de cette pilule restent donc relativement classique.

Avis sur les avantages et inconvénients de cette pilule

Les avis des professionnels et des patientes sont extrêmement bon concernant cette pilule contraceptive. Pour vous aider à vous décider, voici un résumé des avantages & inconvénients de cette contraception orale.

Quels sont les avantages de Varnoline ?

– Les contraceptifs oraux par hormones combinées telles que Varnoline, bien utilisés, comptent parmi les plus efficaces pour la prévention d’une grossesse non désirée.

– Pleinement efficace au bout de 7 jours de prises

– Possibilité d’arrêter facilement sans consultation médicale, si vous désirez démarrer une grossesse

– Retour rapide de la fertilité,

– Permet la prévision de la survenue des saignements

Quels sont les inconvénients de Varnoline ?

– En tant que contraceptif oral, il est contraignant car il nécessite de la rigueur quant au suivi du traitement : il faut prendre un comprimé tous les jours à la même heure. Ainsi, il peut ne pas convenir à certaines femmes qui devront alors évoquer avec leur médecin l’éventualité d’un autre mode de contraception.

– Il existe des risques de complication médicales (voir plus bas)

– Ne convient pas à toutes les femmes (voir la rubrique concernant les contre-indications)

Posologie de Varnoline (Marvelon)

Comme expliqué précédemment, cette pilule est d’une efficacité redoutable… à condition de respecter sa posologie! Pour éviter tous les risques, nos équipes vous ont préparé un guide d’utilisation complet afin de répondre à toutes les questions que vous pouvez vous poser.

Mode d’emploi: comment s’utilise Varnoline ?

Si votre médecin ou votre gynécologue vous a prescrit Varnoline, il vous aura normalement expliqué le principe d’une contraception orale.
Une plaquette de Varnoline (Marvelon) correspond à un cycle de protection. Elle contient 21 comprimés blancs. Il faut prendre un comprimé par jour avec de l’eau, sans le croquer, dans l’ordre indiqué sur la plaquette.

Il est important de prendre Varnoline à la même heure chaque jour, avec un minimum d’amplitude horaire.

Au bout de 21 jours, c’est-à-dire à la fin de la plaquette, il faut respecter une période d’arrêt de 7 jours. Pendant les 7 jours d’arrêt, des saignements de privation vont se produire. On parle de saignements de privation car il s’agit d’un cycle artificiel. Ils apparaissent normalement entre le deuxième et le troisième jour après la fin du cycle de 21 jours.

Il faut commencer la plaquette suivante le 8ème jour et ce même si les saignements sont toujours présents.

Finalement, si vous utilisez bien votre contraception, vous devriez commencer chaque nouveau cycle ou plaquette, le même jour, par exemple un lundi si vous avez démarré un lundi.

Remarque : Pour éviter tout retard ou oubli de prise de votre pilule contraceptive, ce qui pourrait avoir des conséquences sur l’efficacité de la contraception, il est utile de noter ou de créer une alarme (avec les téléphones cellulaires d’aujourd’hui c’est relativement facile)

Quand commencer à prendre Varnoline ?

En l’absence de contraception préalable

Démarrez le traitement contraceptif oral le premier jour de vos règles avec le premier comprimé. Si vous démarrez plus tard, c’est-à-dire jusqu’au 5 ième jour du cycle, il est conseillé d’utiliser un mode de contraception supplémentaire de (type préservatif) pendant les 7 premiers jours de prise de Varnoline.

En remplacement d’une autre contraception par hormones combinées (pilules, anneau vaginal, patch)

S’il s’agissait d’une contraception orale, il est recommandé de prendre Varnoline dès le lendemain de la prise du dernier comprimé actif et au maximum le lendemain de la période de pause (7 jours de comprimés placébo ou de pause)

Si vous utilisiez un anneau vaginal ou un patch transdermique, vous devez commencer cette pilule contraceptive le jour du retrait du dispositif de contraception, et au plus tard le jour qui aurait du marquer le début de la prochaine utilisation.

En remplacement d’une contraception progestative (minipilule, implant, dispositif intra-utérin, injection)

Varnoline peut être démarrée à tout moment s’il s’agit de remplacer un contraceptif oral. Si vous disposiez d’un stérilet (dispositif intra-utérin) ou d’un implant, vous commencez dès le jour du retrait.

S’agissant des injections, vous devez démarrer Varnoline le jour prévu pour la prochaine injection.

Dans ces trois cas, il est important d’avoir recours à une contraception supplémentaire pendant les 7 premiers jours de traitement.

Après un avortement

Si l’avortement a lieu lors du premier trimestre de grossesse, Il est possible de démarrer Varnoline immédiatement, conformément aux recommandations de votre médecin. À défaut, lors du premier jour de la survenue des menstruations. En tout état de cause, avec cette dernière solution, il est conseillé d’utiliser un contraceptif de type préservatif pour éviter une autre grossesse.

Si l’avortement a lieu lors du deuxième trimestre de grossesse, compte tenu des risques de thrombose veineuse à cette période, l’utilisation de Varnoline doit être prévue au minimum entre le 21e et le 28e jour du cycle. Votre médecin pourra vous guider dans cette démarche et vous indiquer un contraceptif de substitution si nécessaire.

Après un accouchement

Toute prise de Varnoline doit être réalisée sous la supervision de votre médecin, comme en cas d’avortement à partir du second trimestre de grossesse. La démarche à suivre est identique à celle prévue à l’avortement du second trimestre, soit une contraception à démarrer entre le 21ième et le 28ième jour du cycle.

Remarque : si vous allaitez, vous ne pouvez pas utiliser Varnoline comme méthode contraceptive. Le médecin pourra alors vous indiquer des modes de contraception alternatifs.

Que faire si vous oubliez de prendre votre pilule Varnoline ?

Si vous constatez l’oubli dans les 12 h qui suivent la prise normale Varnoline, vous devez simplement prendre votre comprimé.

Oubli de la pilule varnoline

Si l’oubli est constaté plus de 12 h après, il convient d’agir différemment suivant le moment du cycle où l’oubli a été constaté.

  • Oubli pendant la première semaine: dès que vous constatez l’oubli, il faut prendre le comprimé, même si cela revient à prendre deux comprimés en même temps. Il est préférable d’utiliser un préservatif en complément, et ce pendant 7 jours car l’efficacité de Varnoline n’est assurée que si 7 comprimés consécutifs ont été pris.
  • Oubli pendant la deuxième semaine: Prenez la pilule oubliée dès que vous vous en rendez compte. Si vous avez bien pris les comprimés de la première semaine, il n’y a pas de risques de grossesse.
  • Oubli pendant la troisième semaine: deux solutions sont possibles à ce moment du cycle.
    • Soit vous arrêtez la plaquette sans prendre les comprimés restants pour que les saignements privatifs se produisent. Vous reprendrez une nouvelle plaquette 7 jours après, comme d’habitude.
    • Soit vous prenez les comprimés restants comme d’habitude mais au lieu de respecter la période d’arrêt de 7 jours, vous entamez directement la plaquette suivante. Il n’y aura pas de saignements de privation, mais il est possible que des saignements sporadiques n’apparaissent.

Rappel: en cas d’oublis multiples, il est conseillé d’utiliser une protection contraceptive complémentaire.

Si vous avez oublié votre pilule, que vous avez eu des rapports non protégés, et qu’aucun saignement de privation n’apparait, il est impératif de réaliser un test de grossesse pour écarter cette éventualité avant de poursuivre avec Varnoline.

En tout état de cause, si vous avez tendance à oublier souvent votre pilule, parlez-en à votre médecin qui pourra vous orienter sur un autre mode de contraception moins contraignant.

Contres-indications, dangers et effets secondaires de Varnoline

Comme toutes les contraception dites « hormonales », cette pilule contraceptive n’est pas sans risques sur la santé. Il est donc nécessaire de bien s’informer avant de commencer le traitement, pour reconnaitre les premiers symptômes alarmants et pouvoir ainsi contacter un professionnel de la santé à temps.

Quelles sont les contre-indications à l’utilisation de cette pilule?

Le contraceptif oral Varnoline ne convient pas à toutes les femmes car les contraceptifs par hormones combinées peuvent entrainer des complications graves. Seul un médecin est habilité à prescrire ce dispositif contraceptif, après que des examens précis et une analyse des antécédents ou des risques encourus par la patiente.

La prescription de Varnoline est contre-indiquée dans les cas suivants:

  • Femmes souffrant d’hypersensibilité, ou d’intolérances aux principes actifs ou aux excipients présents dans Varnoline. À ce titre, Varnoline contient du lactose, il faut en tenir compte et en parler avec votre médecin en cas de traitement ou affection particulière.
  • Femmes âgées de plus de 35 ans
  • Femmes fumeuses
  • Femmes qui allaitent
  • Femmes qui ont accouché depuis moins de 4 semaines
  • Femmes enceintes ou susceptibles d’être enceintes
  • Femmes souffrant d’insuffisance hépatique
  • Femmes souffrant d’insuffisance rénale, car aucune étude n’a été réalisée sur cette catégorie de patiente
  • Femmes qui présentent un facteur de risque de thrombose : soit qu’elles ont des antécédents, soit qu’elles sont actuellement sous traitement dédié (anticoagulant par exemple, ou résistance à la protéine C activée)
  • Femmes présentant un risque ou ayant des antécédents de thrombo-embolie artérielle (TEA) ou veineuses (TEV). Cela inclus les affections potentielles ou passées suivantes : AVC, infarctus, angine de poitrine, diabète, hypertension artérielle
  • Femmes souffrantes ou ayant souffert d’une pathologie hépatique sévère comme une cirrhose, une hépatite, ou un cancer du foie
  • Femmes présentant (ou suspectée de souffrir) une tumeur hormono-dépendante des seins ou de l’appareil génital
  • Femmes qui présentent des saignements vaginaux sans origine connue
  • Femmes ayant eu une pancréatite et présentant un taux de graisse dans le sang important (hypertriglycéridémie)
  • Femmes souffrant d’antécédents de migraine grave avec des répercussions neurologiques telles que paralysie, troubles sensoriels
  • Femmes qui souffrent de diabète avec complications au niveau des organes ou de la rétine
  • Femmes qui vont subir une opération chirurgicale nécessitant une immobilisation relativement longue

Si vous souffrez, avez souffert ou pensez souffrir d’une de ces affections, ou d’une autre maladie, vous devez impérativement en avertir votre médecin qui seul sera en mesure de définir si Varnoline est un contraceptif adapté à votre situation, et si aucune interaction médicale n’est risquée (voir plus bas).

Si une des affections ci-dessus mentionnées venait à apparaitre consultez votre médecin le plus rapidement possible. Il décidera alors de l’opportunité de la poursuite du dispositif de contraception oral Varnoline.

Mises en garde, vigilance et cas d’arrêt immédiat de cette pilule

Dans les contre-indications, nous avons vu que ce dispositif de contraception par hormones combinées est déconseillé en cas d’antécédents ou de risque de thrombo-embolie artérielle (TEA) ou veineuse (TEV).

Cette vigilance s’explique par le fait que le risque d’apparition de ces accidents est augmenté chez les patientes prenant une contraception hormonale combinée en comparaison de celles qui utilisent un autre type de protection.

Votre médecin vous a normalement informé de ces risques lors de la consultation préalable à la prescription, et vous avez dû réaliser des analyses adéquates en cas de doute.

En tout état de cause, si vous utilisez Varnoline (Marvelon), vous devez rester vigilante quant aux symptômes de TEA ou de TEV. Ces manifestations, si elles apparaissent, doivent vous alerter. Vous devez donc réagir rapidement.

Les symptômes de la thrombo-embolie artérielle (TEA)

La TEA peut entrainer un AVC (accident vasculaire cérébral), ou un infarctus. Les risques sont augmentés si vous êtes fumeuses, si vous souffrez de diabète ou d’hypertension, d’obésité, si vous souffrez de migraines intenses. En cas d’apparition d’un ou plusieurs des troubles suivants, il est impératif de contacter votre médecin en urgence.

Symptômes pouvant être le signe d’un infarctus du myocarde :

  • Vous ressentez une vive douleur dans le dos, le bras, la mâchoire, le cou,
  • Vous ressentez une forte pression au niveau de l’estomac,
  • Vous l’impression que l’on vous pèse sur la poitrine, comme une lourdeur. Cette sensation peut aussi être ressentie dans le sternum et/ou le bras.
  • Vous êtes nauséeuse, comme après un repas trop riche, avec des maux de ventre,
  • Vous ressentez une grande faiblesse,
  • Vous avez des difficultés respiratoires, comme des essoufflements,
  • Vous avez des bouffées de sueur, vous êtes très angoissé,
  • Des vertiges inexpliqués se manifestent,
  • Votre rythme cardiaque est particulièrement modifié : tachycardie (accélération) ou arythmie (irrégularité des battements cardiaques)

Symptômes pouvant être le signe d’un accident cérébro-vasculaire :

  • Différents troubles peuvent apparaitre concomitamment ou individuellement : confusion, trouble de la vision, difficultés d’élocution, vertiges, perte de connaissance, convulsions
  • Perte de sensibilité sur un côté du corps : la moitié du visage, un bras, une jambe,
  • Désordre de la marche, mouvements non-coordonnés, déséquilibres,
  • Migraines intenses, anormalement longue sans cause apparente

Les symptômes de la thrombo-embolie veineuse (TEV)

Les organismes de sécurité du médicament, considérant les études réalisées, estiment que le risque de manifester une TEV est jusqu’à deux fois plus élevé chez les femmes qui utilisent un dispositif contraceptif par hormones combinées telles que Varnoline. Un risque plus élevé durant la première année d’utilisation ou de reprise de ce type de contraceptif.

Cela dit, une certaine mesure doit être gardée quant à ces résultats statistiques dans la mesure où sur 10 000 femmes utilisant une contraception d’hormones combinées (tel que Varnoline), seulement entre 5 et 12 développeront une TEV au cours d’une année. Ce nombre est de 2 femmes (sur 10 000) qui n’utilisent pas ce type de protection et qui ne sont pas enceintes. Les risques sont donc minimes, mais bien présents.

Remarque: en outre, sachez que ces résultats sont inférieurs aux cas de TEV par années chez les patientes enceintes ou post-partum (après l’accouchement). Il ne faut donc pas que cette crainte freine votre volonté de commencer un traitement contraceptif hormonal.

Si des mesures de précaution et de prévention sont prises, c’est parce qu’une TEV est fatale dans 1 à 2 % des cas. Si vous utilisez Varnoline (ou Marvelon), que vous faites partie d’une catégorie à risques (antécédents familiaux, âge, obésité, immobilisation continue, longs trajets aériens), il est important de connaitre les symptômes pouvant apparaitre et de pouvoir réagir en conséquence.

Symptômes signe d’une embolie pulmonaire (caillot qui bouche l’artère pulmonaire)

  • Toux soudaine, avec glaires et sang expectorés
  • Modification du rythme cardiaque,
  • Difficultés respiratoire : essoufflement intense, arythmie, douleurs en respirant
  • Difficultés à faire des efforts
  • Douleurs dans la poitrine,
  • Vertiges, sensation soudaine d’angoisse

Symptômes pouvant être le signe d’une thrombose veineuse profonde des membres inférieurs :

  • Gonflement du pied ou de la jambe, visible le long d’une veine du membre concerné.
  • Changement de couleur de la peau au niveau du pied ou de la jambe, rougeur et sensation intense de chaleur,
  • Difficulté à tenir debout ou à marcher à cause de la douleur ( la souffrance ne se manifeste qu’en position debout ).

Consultez en urgence en cas d’apparition d’un ou plusieurs de ces symptômes, et prévenez que vous prenez cette pilule contraceptive.

Dans tous les cas, vous devez immédiatement arrêter l’utilisation de Varnoline dans les cas suivants et consulter votre médecin :

  • Apparition de migraines intenses, régulières et inhabituelles
  • Manifestation de troubles de la pression artérielle
  • Fortes diarrhées
  • Si vous constatez un gonflement du visage, du cou, de la langue, que vous avez des problèmes pour déglutir, si un urticaire associé à des difficultés respiratoires se manifeste
  • Apparition de l’un des symptômes de TEV ou TEA évoqués plus haut
  • Troubles sensoriels : de la vision, du langage, de l’audition, du touché
  • Apparition d’un prurit
  • Manifestation Hépatique (jaunisse par exemple),
  • Manifestation de douleurs abdominales intenses
  • Constatation d’une grossesse

Il est conseillé de consulter votre médecin aussi dans les cas suivants, par simple sécurité:

  • Vous n’avez pas constaté de saignements pendant deux cycles
  • Vous devez prendre des médicaments pour traiter une affection (voir plus bas interactions médicamenteuses)
  • Vous avez oublié de prendre votre comprimé et vous avez eu des relations sexuelles non protégées

Quels sont les effets secondaires possibles de Varnoline (Marvelon) ?

Comme nous l’avons vu dans les rubriques précédentes, l’utilisation d’un contraceptif oral par hormones combinées présente des risques de survenue d’accidents thrombo-emboliques artériel ou veineux. Outre ce risque, comme tout médicament, l’utilisation de Varnoline peut avoir des effets secondaires & indésirables variables d’une femme à l’autre:

effets secondaires de Varnoline (Marvelon)

Parmi les troubles fréquemment observés et rapportés :

  • Céphalées, maux de tête, migraines
  • prise de poids
  • modification et variation de l’humeur, tendance dépressive
  • tensions et/ ou douleurs dans la poitrine,
  • Douleurs abdominales,
  • nausées

Parmi les troubles occasionnellement observés et rapportés

  • Vomissements,
  • Diarrhées,
  • Rétention d’eau,
  • Baisse de libido,
  • Modification de la poitrine (grossissement),
  • Éruption cutanée,
  • Urticaire,
  • Saignements hors période des règles,
  • Augmentation de la tension artérielle,
  • Candidoses,
  • Inflammation du col de l’utérus et/ou vaginale

Troubles rarement observés et rapportés :

  • Épisode d’hypersensibilité,
  • Perte de poids,
  • Intolérance aux lentilles de contact,
  • Troubles sensoriels : vue, audition
  • Libido accrue,
  • Augmentation des sécrétions vaginales,
  • Écoulements mammaires,
  • Éruptions cutanées,
  • Augmentation de la pilosité,
  • Calculs biliaires,
  • Tumeur bénigne du foie,
  • Jaunisse,
  • Caillot sanguin dans un membre ou un organe (voir plus haut)
  • Infarctus,
  • Accident vasculaire cérébral (AVC)

Cette liste est non exhaustive, aussi il est possible que d’autres troubles se manifestent potentiellement liés à la prise de Varnoline. En outre, certains cas d’aggravation ou de modification de pathologie ont été rapportés par des femmes utilisant ce mode de contraception orale par hormones combinées.

Il est indispensable que vous contactiez votre médecin si vous constatez ou avez l’impression que vos symptômes sont liés à Varnoline. Lui seul est en mesure de vous orienter et de prendre une décision thérapeutique.

Interactions médicamenteuses

Varnoline est un médicament soumis à prescription médicale. Dans la mesure où il contient des principes actifs, des interactions avec d’autres substances peuvent se manifester, avec des conséquences néfastes quant à l’efficacité du dispositif de contraception ou du traitement lié à l’affection traitée.

Il est indispensable de prévenir votre médecin en cas de traitement préalable à la prise de Varnoline, mais aussi de lui signaler que vous prenez cette contraception par hormones combinées avant qu’il ne vous prescrive un traitement.

Cas d’interactions médicamenteuses où l’efficacité contraceptive de Varnoline est diminuée et pouvant induire des saignements inattendus en dehors des périodes attendues:

Le millepertuis, et toute préparation à base de cette plante sont totalement contre-indiqués en parallèle de Varnoline, en raison du risque d’annulation des effets contraceptifs de la pilule.

De manière générale, les anticonvulsivants et autres traitements contre l’épilepsie comme les barbituriques, la carbamazépine, l’oxcarbazépine, le topiramate, la phénytoïne, le felbamate, le primidone, l’efavirenz, la névirapine (…) diminuent l’efficacité de Varnoline et nécessitent l’usage d’un complément de contraception (préservatif) pendant la durée du traitement.

Si la période de traitement devait être allongée, votre médecin pourrait vous indiquer un autre moyen de prévention des grossesses non désirées.

Si vous êtes traité contre le VIH, l’hépatite C, la tuberculose, l’hypertension pulmonaire, des somnolences excessives, sachez que les molécules et principes actifs des traitements ont des conséquences sur la Varnoline. Il est impératif de consulter votre médecin si vous utilisez ces médicaments. Vous devez en outre envisager un mode de contraception complémentaire (préservatif par exemple) pendant le traitement et jusqu’à 28 jours après son arrêt.

Certains antibiotiques sont aussi susceptibles d’influencer négativement l’efficacité de Varnoline, en fonction de la durée de traitement que vous devez suivre. Informez votre médecin ou demandez conseil à votre pharmacien.

Si le traitement doit être mis en place sur une longue durée: il sera alors envisagé d’utiliser un autre contraceptif. Dans tous les cas, votre médecin saura vous conseiller quant aux démarches et précautions à suivre.

Cas d’interactions médicamenteuses ou d’association de principes actifs pouvant modifier à la hausse la concentration sanguine de Varnoline:

Associer Varnoline avec les substances ou médicaments suivants peut entrainer une augmentation d’effets secondaires néfastes :

  • Le jus de pamplemousse,
  • Certains antifongiques à base de l’itraconazole, de voriconazole, de fluconazole,
  • Certains antibiotiques appartenant à la classe des macrolides (indiqués en cas de pneumonie, d’affection de l’urètre, du vagin, de légionellose, en remplacement de la pénicilline en cas d’allergie) et contenant de la clarithromycine ou de l’érythromine,
  • Certains traitements à base de diltiazem ou de vérapamil en traitement de maladies cardio-vasculaires.

Cas d’association médicamenteuse nécessitant surveillance particulière et une adaptation de traitement éventuelle:

Si vous êtes diabétique, vous devez consulter votre médecin afin d’évaluer l’incidence de la Varnoline sur vos médicaments hypoglycémiants et sur l’insuline. Dans certains cas, il pourra être nécessaire d’adapter les posologies.

Varnoline peut agir en augmentant ou diminuant les effets attendus de certaines molécules et principes actifs. Sont concernées les classes de médicaments suivantes :

  • En association avec la lamotrigine et la ciclosporine (antiépileptiques) Varnoline pourrait modifier à la hausse les crises convulsives. Un suivi particulier est donc préconisé.
  • Certains antidépresseurs,
  • Certains anti-douleurs, d’où la nécessité aussi de prévenir votre dentiste en cas d’anesthésie dentaire prévue
  • Certains calmants
  • Certains médicaments pour le cœur,
  • Les médicaments qui contiennent de la cortisone,
  • Certains anti-coagulants,
  • Certains traitements contre l’asthme,
  • Certains médicaments contre la malaria

En cas de doute, il est indispensable de consulter un professionnel de santé. Ne faites jamais d’automédication, car cette dernière pourrait entrainer des conséquences dangereuses sur votre santé.

Incidences de Varnoline sur les résultats des examens sanguins

La prise du contraceptif oral Varnoline peut avoir une incidence sur les taux de certaines mesures examens sanguins. N’oubliez pas d’informer votre médecin que vous prenez Varnoline.

Grossesse et allaitement

Varnoline est un médicament pour lutter contre la survenue une grossesse non désirée. Vous devez être certaine de ne pas être enceinte avant de l’utiliser.

Si, en raison d’une mauvaise utilisation de Varnoline, une grossesse survenait, il faut arrêter immédiatement la prise des comprimés et consulter un médecin dans les plus brefs délais.

Varnoline est contre-indiqué juste après une grossesse, ou en cas d’allaitement car la qualité du lait est altérée par les principes actifs.

FAQ: réponses aux questions fréquemment posées sur Varnoline

Nous recevons fréquemment des questions sur cette pilule contraceptive réputée. Pour faciliter l’accès à l’information, nous avons décidé de créer cette FAQ pour répondre aux interrogations des patients.

Que faire en cas de troubles gastro-intestinaux ?

En cas de vomissements, de diarrhée, il est possible que le comprimé contraceptif Varnoline n’ait pas été assimilé normalement par l’organisme. Il peut être alors moins efficace et nécessiter une protection supplémentaire ( préservatif)

Si vous vomissez dans les 4 heures qui suivent la prise de Varnoline, il faut reprendre un comprimé le plus rapidement possible. Vous pouvez vous reporter aux consignes données en cas d’oubli.

Si vous symptômes durent dans le temps, il faut consulter votre médecin.

Que faire en cas de surdosage ?

Les manifestations d’un surdosage sont : vomissements, nausées, hémorragies vaginales peu importantes.

Bien qu’il n’y ait pas eu de rapport signalant de graves conséquences dues à un surdosage avec Varnoline, il est préférable de consulter votre médecin traitant qui vous indiquera la marche à suivre.

Que faire en cas d’irrégularité des saignement?

Lors des premiers cycles d’utilisation de Varnoline, il est possible les saignements soient irréguliers, et que des spottings apparaissent. Si cette irrégularité n’est pas normalisée dans les 3 mois, il faut consulter votre médecin pour en trouver l’origine.

Si après une période de régularité des saignements ceux-ci deviennent irréguliers, il faut consulter votre médecin.

Il est possible qu’aucun saignement ne se manifeste pendant la phase de 7 jours de suspension entre deux plaquettes. Cependant, si cela se produit deux cycles de suite, il faut écarter l’éventualité d’une grossesse.

Puis-je avancer la date de mes règles avec Varnoline ?

Oui. Il suffit de raccourcir la phase de privation d’un cycle et démarrer plus tôt la plaquette suivante. Ainsi, lors du prochain cycle, les règles surviendront un jour différent.

Puis-je retarder la date de mes règles avec Varnoline ?

Oui, il suffit d’enchainer sur la plaquette suivante sans respecter la phase de 7 jours de suspension du traitement. Il n’y aura ainsi pas de saignement de privation mais des spottings peuvent se manifester.

Il ne faut pas prendre plus de deux plaquettes de suite sans respecter la phase de suspension.

Que faire si je souhaite tomber enceinte ?

Il suffit d’arrêter de prendre Varnoline. Votre cycle naturel va se remettre en marche rapidement. Il n’y a pas de risque à entamer une grossesse juste après la prise de ce contraceptif oral.

Modalité de stockage: comment conserver cette pilule?

Varnoline (Marvelon) doit être conservé dans son emballage d’origine, dans un endroit frais et sec, à l’abri de la lumière et à une température comprise entre 15 et 25 °.

Comme tout médicament, il faut tenir Varnoline hors de portée des enfants.

Il ne faut pas utiliser ce médicament au-delà de la date d’expiration indiquée sur l’emballage.

Si vous constatez que la plaquette a été endommagée, et que la protection d’un ou plusieurs comprimés est défectueuse, que ces derniers sont abimés ou d’une couleur différente, il est préférable de consulter votre pharmacien pour connaitre la marche à suivre.

acheter Varnoline?

Ou acheter Varnoline?Il est possible d’acheter Varnoline (Marvelon) dans la quasi intégralité des pharmacies traditionnelles… à condition de présenter une ordonnance valide, prescrite par un médecin certifié!

À l’heure d’internet, sachez qu’il est également possible de commander sa pilule contraceptive sur le web, et même d’obtenir une prescription médicale valide en ligne!

Pour ce faire, il est nécessaire de passer par une plateforme reconnue et digne de confiance. Un médecin agréé pourra alors vous fournir une ordonnance pour votre contraception hormonale, sur la base de vos réponses à un questionnaire en ligne détaillé.

Ainsi, pour l’achat de votre pilule Varnoline (Marvelon) en ligne, nos équipes vous conseillent de passer par Treated (lien ci-dessous) qui est une pharmacie britannique reconnue, disposant de toutes les agrégations nécessaire à la vente de médicament sur internet, sans risques.

acheter en ligne et sans risquesRemarque importante : quand bien même vous pourriez trouver Varnoline ou Marvelon sur différents sites qui le propose « sans ordonnance » ou à des « prix moins cher« , défiants parfois toute concurrence, il est déconseillé de passer par ce mode d’approvisionnement car de nombreux risques existent: produits périmés ou contrefaits, ne contenant pas de principe actif et potentiellement dangereux pour votre santé.

Ainsi, pour éviter les risques sur votre santé, préférez effectuer vos achats via une plateforme reconnue!

À quel prix?

Le prix de Varnoline dépend du nombre de boites (ou « mois de traitement ») que vous décidez de vous procurer.

Ainsi, il est possible d’acheter cette pilule contraceptive sur la base de:

3 mois de traitement, pour la somme de 54€
6 mois de traitement, pour la somme de 79€ ce qui représente une économie de 29€
9 mois de traitement, pour la somme de 104€ ce qui représente une économie de 58€
12 mois de traitement, pour la somme de 119€ ce qui représente une économie de 97€

Achetez vos traitements sur Treated qui est une pharmacie agréée

Rappel: N’oubliez pas qu’il est inconscient de risquer son état de santé général pour seulement quelques euros d’économisés… alors préférez toujours passer via un revendeur reconnue & agréé!