une boite de la pilule Jasmine (également appelée Yasmin)La pilule Jasmine est une pilule contraceptive combinée fabriquée par les laboratoires Bayer et mise en vente depuis les années 2000. C’est une pilule qui devient de plus en plus populaire car elle possède plusieurs champs d’action.

Ainsi, en plus d’être considérée comme une pilule contraceptive très efficace, c’est également un excellent traitement anti-acnéique.

Par ailleurs, elle possède également d’autres vertus comme le fait de lutter contre l’hyper tension, la rétention d’eau ou encore la prise de poids. Découvrez notre guide complet sur Jasmine (également appelée Yasmin) ci-dessous.

Si vous recherchez des informations sur les différents moyens de contraception efficaces, nous vous conseillons de consulter notre guide sur « Comment choisir sa contraception?« .

Présentation et efficacité de cette pilule

Elle est composée de deux hormones, une oestrogénique, l’ethinyloestradiol et une progestative, le drospirénone, de dernière génération . Son dosage est de 0,03 mg d’oestrogène pour 3 mg de progestatif, c’est donc une pilule très faiblement dosée .

Du fait de la nature de son hormone progestative, Jasmine est une pilule de 4e génération. Le drospirénone a la particularité d’être très proche de l’hormone naturelle progestative, et de réduire les effets de rétention d’eau que peuvent induire certaines pilules tout en ayant vocation à respecter l’équilibre hormonal naturel.

pilule-jasmine-yasmine-illustrationJasmine, pilule mini dosée se présente sous forme d’une plaquette de 21 comprimés, et est monophasique. Autrement dit, tous les comprimés contiennent la même teneur en progestatif et en oestrogène. Le principal mode d’action de Jasmine est son impact sur l’ovulation qu’elle met en sommeil, et les paramètres de l’endomètre qu’elle empêche d’être propices à une nidation. Les hormones viennent donc neutraliser les effets de l’hypophase.

Est-ce une pilule contraceptive efficace?

Son indice de Pearl est très bon. Pour rappel, il mesure le nombre de grossesse pour 100 femmes sur une première année d’utilisation de la pilule, en prenant en compte des biais.

D’une part, la valeur de l’indice en conditions parfaites d’utilisation et celle de l’indice en conditions réelles est élevé (0,09 contre 0,57) , d’autre part si on confronte ces deux taux, on observe que l’écart reste faible. L’indice de confiance est donc relativement élevé par rapport à d’autres pilules.

Pour qui ? Les avantages de la pilule Jasmine

La pilule contraceptive orale combinée Jasmine est une pilule qui contient une hormone progestative, la drospirénone dont la nature augmenterait un peu plus la sécrétion urinaire. De là découlent trois avantages certains .

Contre la rétention d’eau

Le premier est que cette hormone progestative, de par son effet diurétique, contrebalance les effets de la rétention d’eau et de sel provoqués par d’autres natures d’hormones progestatives (d’anciennes générations notamment) qui elles, la favorisent. La rétention d’eau, c’est le trop gros stock d’eau que le corps possède, et peut évoluer en oedème si on en évacue moins qu’on en absorbe. En effet, ce trop plein est stocké dans les tissus et forme un oedème.  

Elle va souvent de pair avec la rétention de sel, car le sel retient l’eau. Elle est aussi due à une trop grande absorption par les reins de sel. Ils vont se combiner et se transformer en masse graisseuse, et responsable d’une part de la prise de poids, d’autre part des sensations de jambes lourdes, de ballonnements et des tensions mammaires. Avec cette hormone, l’élimination par les urines est plus importante et empêche ce mécanisme de rétention de se produire car l’activité de reins est augmentée.

Contre l’hypertension

Le deuxième avantage est que, en favorisant l’élimination urinaire par son effet diurétique, Jasmine agit aussi sur l’hypertension artérielle (en contribuant à réduire le volume de sang que le coeur doit faire circuler) et l’insuffisance cardiaque (car la quantité de sang filtrée par les reins est augmentée donc celle d’eau et de sel moins accumulée). Cela peut être intéressant pour les femmes qui recherchent cette activité anti-minéralocorticoide , celles qui constatent à l’approche des menstruations, que leur ventre gonfle ou leurs jambes et chevilles  enflent.

Contre les boutons d’acné et la prise de poids

Autres avantages de Jasmine contraceptif oral hormonal combiné est que ses hormones progestatives ont par ailleurs des effets androgéniques très faibles, et à cet égard, la pilule Jasmine agit comme un anti-acnéique puissant. Les femmes ayant de l’acné ou des activités hormonales androgéniques élevés (pilosité, sécrétion de sébum qui produisent les boutons d’acné) se sentiront confortables avec Jasmine car elles trouveront en elle un moyen de contraception efficace mais également des bénéfices esthétiques.

Autre bénéfice apporté par les effets androgéniques de Yasmin: cette pilule a d’excellents effets d’inhibition contre la prise de poids. En effet, contrairement à d’autres pilules contraceptives aux compositions différentes (qui font souvent grossir, car elles développent l’appétit), les hormones progestatives de Jasmine permettent quant à eux une perte de poids!

Outre ces propriétés diurétiques et antiandrogéniques liés à son hormone progestative, Jasmine permet de réduire les douleurs liées aux menstruations, les dysménorrhées, de manière significative.

Acheter la pilule jasmine pour éviter les règles douloureuses

Enfin, cette méthode contraceptive hormonale étant très faiblement dosée en oestrogènes, elle n’a donc aucun impact sur les troubles métaboliques ou endocriniens.  

Comment utiliser Jasmine: notice et mode d’emploi

La pilule Jasmine se présente comme une plaquette de 21 comprimés. Elle est aussi de type monophasique. De ce fait, la pilule se prend tous les jours à heures fixes durant 21 jours consécutifs. Si tous sont identiques en teneur et composition, respectez quand même l’ordre indiqué sur la plaquette afin de bien suivre votre prise et vous assurer que le comprimé a bien été pris.

On peut par exemple oublier de l’avoir pris et le prendre 2 fois (même si cela n’a pas de conséquences en tant que telles sur votre santé ou l’efficacité, elle en aura sur le cycle), ou plus grave, complètement oublier sans le savoir et continuez comme si vous étiez protégée, alors que vous vous exposez à un risque. Savoir votre oubli vous permet au moins de limiter les risques en suivant les marches à suivre (données ci-dessous)

Posologie de la pilule Jamsine

A la suite de la prise en continue pendant 21 jours (qui doit vous menez donc à terminer votre plaquette), vous arrêterez la prise pendant 7 jours , maximum. Les hémorragies de privations se manifesteront alors durant cette période.

Au bout des 7 jours (donc le 8e jour): vous devez impérativement reprendre votre prise de comprimés en entamant une nouvelle plaquette, car si vous êtes protégée d’une grossesse durant l’interruption des 7 jours, vous ne le serez plus dès le 8e jour. Il se peut que les hémorragies de privations se poursuivent au delà  des 7 jours, ce qui ne vous exclut en aucun cas de recommencer une plaquette comme prévu le lendemain de la période d’arrêt.

On parle en effet d’hémorragies de privation car ce ne sont pas des règles à proprement parler, mais de fausses règles.  En fait il n’y a pas de menstruations car l’ovulation est stoppée et l’axe hypothalamo-hypophyso-ovarien mis en sommeil.  

La prise normale de Jasmine renvoie donc à un schéma de 21 / 7 jours, avec une apparition des hémorragies de privations lors des 7 derniers jours sans prise de pilules contraceptives. Vous pouvez toutefois décider de retarder l’apparition de celles-ci , en sautant la période d‘interruption, en enchaînant deux plaquettes.

Il y aura donc 42 jours de prise de contraceptifs consécutifs, au bout desquels vous pourrez rependre un cycle normal en observant la période d’arrêt de 7 jours. Vos hémorragies de privations apparaîtront alors. A l’inverse, vous pouvez anticiper leur arrivée lors du prochain cycle en observant une période d’arrêt plus courte c’est-à-dire en reprenant le comprimé de la nouvelle plaquette plus tôt. Les prochaines hémorragies de privation arriveront donc autant de jours plus tôt que vous avez repris la pilule.

Le décalage des règles peut entraîner l’apparition de spottings ou métrorragies, d’autant plus que vous raccourcissez l’intervalle d’arrêt entre deux plaquettes contraceptives.  

Que faire si je souhaite changer mon moyen de contraception pour la pilule Jasmine?

acheter la pilule jasmine (yasmin) pour remplacer un autre moyen de contraceptionLa pilule Jasmine se prend en relais de n’importe quel mode contraceptif, ou en tant que premier mode de contraception. Votre médecin doit impérativement vous soumettre un questionnaire suivi d’un bilan de santé afin de vérifier vos antécédents et éliminer les facteurs de risques.  

Vous pouvez ainsi passer d’une pilule combinée de 2 ou 3e génération à Jasmine, en prenant son 1er comprimé le jour suivant l’arrêt de la pilule précédente.

Dans ce cas, vous n’observerez pas la semaine d’arrêt. Si vous souhaitez observer la semaine d’arrêt, vous pouvez prendre Jasmine au plus tard le jour suivant les 7 jours d’arrêt habituel.

Autrement dit, comme à l’accoutumée lorsque vous deviez ouvrir une nouvelle plaquette et prendre le 1er comprimé de votre ancienne pilule, sauf que ce sera Jasmine. Cela s’applique si votre pilule était une plaquette de 21 jours. Si votre pilule était sous forme 28 jours avec 7 comprimés de placebo, vous prendrez Jasmine dans la foulée du dernier comprimé de votre ancienne plaquette.

Si votre méthode contraceptive est un anneau vaginal ou un timbre transdermique: prenez le premier comprimé de Jasmine le jour où vous retirez votre dispositif. Vous avez au plus tard jusqu’à 7 jours , soit le jour prévu pour remettre un anneau vaginal ou recoller un timbre, pour prendre en lieu et place le 1er comprimé de votre nouvelle pilule.  

Vous pouvez également choisir de passer d’une méthode de contraception progestative seule  à une pilule oestroprogéstative telle que Jasmine. Quelque soit le dispositif que vous preniez, la seule règle à observer est de rajouter une autre méthode contraceptive mécanique non hormonale, pendant 7 jours.

Si vous preniez une pilule progestative: vous pouvez effectuer le changement à n’importe quel moment du cycle.

Si vous aviez un dispositif intra utérin hormonal ou un implant: le transfert se fera le jour même du retrait.

Si vous receviez des injections progestatives trimestrielles: vous observerez la permutation le jour où vous deviez recevoir la nouvelle injection.

Si la pilule Jasmine est votre premier mode de contraception: vous prendrez Jasmine le 1er jour de vos règles. Dans ce cas où elle vous a été prescrite en première intention, il est probable que les pilules de 2nd génération vous soient contre indiquées ou ne vous conviennent pas. Cela est possible et justifié, veillez à ce que votre médecin vous donne des explications et les résultats des tests et des questionnaires effectués en amont  .

Si vous avez subit un avortement au cours du premier trimestre: il n’ y a pas de mesure particulière à respecter relative à la prise ou reprise immédiate de Jasmine . Cependant, si votre interruption volontaire de grossesse ou accouchement a eu lieu au cours du second semestre, vous devez attendre un cycle de 21 ou 28 jours avant de prendre ou reprendre la pilule Jasmine. Ce laps de temps implique la prise d’une contraception non hormonale mécanique.

Vous pouvez également attendre plus que 28 jours, auquel cas il faudra poursuivre avec cette contraception non hormonale mécanique jusqu’à la prise de Jasmine, et encore pendant 7 jours au delà.

Oubli de la pilule Jasmine

Que faire pour ne pas oublier sa pilule jasmine (yasmin)?

Aujourd’hui, il existe des applications pour éviter d’oublier sa pilule!

Oublier sa pilule de manière sporadique, cela peut arriver surtout au début, et les raisons et opportunités ne manquent pas. Cela peut se régler avec quelques habitudes à prendre comme un rituel, ou un simple rappel téléphonique. 

Redoublez de vigilance à certaines périodes, notamment après la période d’arrêt entre deux plaquettes au moment de la reprise, qui est statistiquement celle la plus propice en termes d’oubli, et biologiquement la plus à risque en termes de grossesse…  

L’oublier comporte donc un risque et vous devez adopter le comportement adéquat afin d’en minimiser les conséquences.

Il y a d’abord certains principes à garder en tête afin d’être parée face à toute éventualité.

Pour être efficace , la pilule combinée agit sur l’ovulation et l’endomètre qui sont habituellement sous contrôle de l’hypothalamus, région basse du cerveau. Ainsi la pilule pour contrôler le cycle hormonal ne se contente pas d’inhiber l’aval, mais c’est sur toute la chaîne hypothalamo-hypophyso-ovarienne qu’elle intervient, afin que le cerveau cesse sa neurosecrétion d’hormones propices à induire un cycle menstruel.  Cela implique deux choses :

  • Ne jamais arrêter la pilule plus de 7 jours, notamment durant l’intervalle habituel d’arrêt où vous devez constater l’arrivée d’hémorragies de privation.
  • Toujours prendre une contraception non hormonale en complément pendant 7 jours lorsque l’oubli dépasse les 12 heures. Le préservatif est une bonne option.

Puis, la démarche que vous suivrez dépendra d’une part de la durée de l’oubli, d’autre part de la semaine concernée.

Si votre oubli est inférieur à 12 heures: prenez le comprimé oublié des que l’oubli est constaté et poursuivez normalement votre plaquette à heure habituelle. Vous ne sautez donc aucun comprimé. Un oubli de 12 heures vous maintient protégée d’un risque de grossesse. Toutefois, c’est différent pour un oubli supérieur à 12 heures, pour lequel l’efficacité contraceptive est altérée.

En ce qui concerne les retards de prise supérieurs à 12 heures: vous devez d’abord vous situez temporellement dans le cycle. 

S’il s’agit de la semaine 1: prendre le contraceptif dès que vous vous en apercevez, et de la même manière que précédemment, poursuivre la prise de vos pilules contraceptives normalement. Dans cette configuration, il se peut que vous preniez deux pilules en même temps, ce n’est pas grave. Vous devez ajouter un dispositif de contraception supplémentaire non hormonal, comme un préservatif, et ce pendant les 7 jours suivant l’oubli, car la pilule ne pourra garantir une efficacité optimale pendant ce laps de temps du fait de la proximité avec la période d’interruption, qui a eu lieu la semaine précédente.

Au cours de la semaine 2: si un seul contraceptif est oublié, c’est comme pour la semaine 1, vous prendrez le comprimé dès constatation de l’oubli, et vous prendrez le suivant à la même heure que d’habitude (avec possibilité de prendre les deux comprimés à des heures très rapprochées ) . Toutefois, puisque vous êtes dans la semaine suivant une semaine de prise continue pendant  7 jours, vous n’êtes pas nécessairement tenue d’ajouter une contraception non hormonale mécanique. Bien entendu cela s’applique seulement dans le cas où vous n’avez oublié qu’UN SEUL comprimé au cours de la période. Si vous avez oublié plus d’une pilule, alors vous devez impérativement ajouter un préservatif afin de vous protéger d’un risque de grossesse.

Si vous êtes dans la semaine 3: de votre cycle menstruel , et que vous n’avez oublié qu’un seul (celui en question) comprimé pendant toute la période de cycle, vous pouvez opter pour une des deux options sans devoir ajouter une méthode contraceptive non hormonale supplémentaire :

Vous pouvez choisir de prendre le comprimé oublié ainsi que le suivant à heure habituelle, puis continuer votre prise jusqu’à la fin de la plaquette. Arrivée en fin de plaquette, au lieu d’observer la période d’arrêt, vous enchaînerez avec la nouvelle plaquette directement. Dans ce cas de figure, vous sautez donc un cycle menstruel, et les hémorragies de privations ne se manifesteront pas . Vous pourrez toutefois constater des spottings, ou métrorragies, sans devoir vous inquiéter.

A l’inverse, vous pouvez préférer déclencher vos hémorragies de privation immédiatement, c’est-à-dire ne prenant pas le comprimé oublié ni les suivants. Vous observerez donc une interruption de 7 jours comme d’habitude, mais plus tôt, avant d’entamer une nouvelle plaquette contraceptive.

Si le comprimé oublié n’est pas le seul du cycle à avoir été omis: alors vous devez d’une part suivre la première option en enchaînant les plaquettes, et d’autre  part, ajouter impérativement un préservatif pendant 7 jours.

Sachez que si pendant l’interruption de 7 jours, vous n’observez pas vos hémorragies de privations (alors que habituellement c’est le cas), cela est peut être le signe que vous êtes enceinte. Vous devez vous en assurer au plus vite en pratiquant un test de grossesse dans les plus brefs délais.

Enfin à côté des oublis, d’autres situations vous exposent à un risque, notamment lorsque vous êtes malade et souffrez de troubles intestinaux et/ou gastriques. Dans ce cas, vous pouvez rejeter le contraceptif par vomissements ou diarrhées aiguës, surtout ci ceux-ci surviennent dans les 3 heures suivant la prise du contraceptif, avant la totale dissolution et absorption du comprimé.

Si cela vous arrivait, les mêmes règles qu’un oubli sont applicables.

Un petit rappel en vidéo:

Effets secondaires et indésirables liés à l’utilisation de Jasmine

Jasmine est une pilule qui a un climat progestatif, du fait de son plus fort dosage en progestatif. Mais les hormones progestatives des pilules contraceptives orales combinées de 4e génération sont réputées pour avoir une activité plus faible que celles des générations précédentes et ont des propriétés anti-androgéniques.  

Ainsi donc Jasmine est une contraception minidosée dont l’action de l’hormone progestative est plus faible, faisant que celle ci ne vient pas équilibrer les effets de l’hormone oestrogène: c’est donc l’oestrogène qui l’emporte.  

De ce fait, malgré son climat progestatif, elle pourra être moins bien tolérée par les femmes ayant un profil oestrogènique, celles qui souffrent de règles douloureuses et abondantes, et ont des tensions mammaires aux périodes pré-menstruelles. Cela pourra s’accompagner de céphalées, et de nausées. Si ils persistent, il faut consulter votre médecin.

De plus, il faudra peut être un certain temps (trois mois) avant de voir le phénomène de spottings ou métrorragies disparaître.

Un autre effet secondaire tient à des infections génitales , comme les candidoses , que peut favoriser la prise de la pilule Jasmine en déséquilibrant la flore vaginale. Elle est fréquente chez la femme en général et rapidement traitable, il ne faut donc pas vous inquiéter si  vous développez cette mycose vaginale.

Il faut faire attention aux excipients notoires que contient Jasmine, au premier rang desquels le lactose. Sa teneur est de 46 mg, ce qui est très haut et non négligeable pour les femmes intolérantes au galactose ou au lactose, ou qui absorbent mal le galactose, lactose et glucose (syndrome de mal absorption) .

Contres indications et risques

Les pilules de 4e génération font l’objet d’une surveillance accrue et d’une attention particulière quant aux risques de thromboses. Si votre médecin, après vous avoir fait un bilan (tension, mesure de la pression artérielle, recherches d’antécédents et de facteurs de risques) vous prescrit la pilule contraceptive Jasmine, il n’y a pas d’inquiétudes à avoir.

Un rendez vous régulier est cependant indispensable pour garantir l’actualité de votre bilan et votre état, et votre disposition à recevoir la pilule Jasmine. De plus, si vous utilisez déjà Jasmine depuis plus de un an, sans constater d’effets secondaires ou de symptômes nouveaux, autrement dit si vous la supportez bien, et ne présentez aucun des risques , alors il n’y a pas d’inquiétudes à avoir pas plus que de raisons de l’arrêter.  

En revanche, si vous constatez un des symptômes ci-dessous, si vous avez des antécédents familiaux ou héréditaires, si vous avez déjà développé une des pathologies ci-dessous, enfin si vous avez un comportement à risque, cessez la prise de Jasmine et consultez un médecin.

Il faut bien s'informer avant d'acheter jasmine! Le risque de thromboembolies veineuses et artérielles sont les deux risques les plus graves, et les plus rares aussi, liés à la prise d’une méthode contraceptive en général.

Au regard des thromboses veineuses, celles ci évoluent en phlébites (formation d’un caillot sanguin) ou en embolies pulmonaires (obstruction des vaisseaux pulmonaires par un caillot sanguin).  Si vous avez des antécédents , vous êtes donc à risque.

D’autres éléments vous mettent dans la catégorie des personnes à risques. Par exemple, si vous êtes sous anticoagulant, un risque existe.  La présence d’anticorps (anti phospholipidiques , résistance à la protéine C activée, déficit en protéine C ou S) vous expose également davantage à développer une thrombose veineuse.

Le risque de thromboses artérielles est aussi à prendre en compte, qui peut évoluer en infarctus et accidents vasculaires. Si vous avez des antécédents ou déjà développé des troubles cardiaques et vasculaires, ou des accidents cérébraux, il ne faudra pas utiliser le pilule Jasmine.

Par exemple, si vous avez des migraines répétées et nourries, avec signes neurologiques  focaux, vous êtes potentiellement à risque, de même si vous connaissez des prédispositions particulières.

Il faut bien entendu ne pas céder à la paranoïa, mais simplement éliminer les facteurs de risques!

Enfin, une série de facteurs sont aussi à prendre en compte en ceci qu’ils augmentent la probabilité de voir se développer ces accidents thromboemboliques : l’immobilisation prolongée, le tabagisme surtout après 35 ans, l’âge, les maladies comme le diabète entraînant des troubles vasculaires (lésions), l’hypertension artérielle, l’hyperhomocystéinémie (taux élevé de cet acide aminé dans la plasma), un taux de cholestérol élevé (notamment en rapport avec l’hypertriglycéridémie et la dyslipoprotéinémie).

La pilule Jasmine ne provoque pas ces accidents, mais les favorisent sur un terrain fertile, celui de vos antécédents. Lorsqu’il existe déjà une possibilité que vous développiez ces troubles et pathologies, la prise d’une pilule ne fait que les accentuer. Il est donc utile pour vous avant tout de vous savoir à risque.

Enfin, nous recommandons donc d’éviter de prendre une méthode contraceptive hormonale combinée dans les cas ou vous auriez d’autres pathologies , des antécédents , ou des possibilités fortes de développer ci dessous des cancers hormono-dépendants (organes génitaux, seins), ou des affection hépatiques sévères (maladies du foie) ainsi que une insuffisance  rénale.

Où acheter Jasmine et à quel prix?

Vous pourrez trouver la pilule Jasmine (Yasmin) dans n’importe quelle pharmacie, à une condition : il est nécessaire de présenter une prescription médicale valide rédigé par un médecin. Cependant, il faut savoir que son prix n’est pas remboursé par la sécurité sociale, c’est pourquoi on trouve souvent des remarques agacées sur son prix considéré comme trop cher sur le web.

Par ailleurs, certaines pharmacies digitales vous permettent également d’acheter la pilule Jasmine en ligne, souvent à des prix bien inférieurs et parfois même, sans ordonnance!

Nous vous conseillons de vous méfier de ces plateformes vous permettant d’acheter Jasmine moins chère. En effet, il est possible que vous tombiez sur un produit de contre-façons (ce qui explique les prix plus bas) et que vous mettiez votre santé en danger!

acheter en ligne et sans risquesPour éviter tous les risques sur votre santé, il est fortement indiqué de passer par une pharmacie en ligne agréée. Nos équipes vous conseillent la plateforme Treated (lien ci-dessous) qui est reconnue pour ses agrégations au niveau européens.

Vous êtes assurés d’éviter tous les risques car cette pharmacie en ligne vous fournira une ordonnance gratuite, prescrite par une docteur certifié.

Pour l’obtenir, il vous suffit de remplir un questionnaire en ligne et un médecin analysera vos réponses dans la foulée.

Si il considère que les risques pour ce traitement sont trop élevés, il vous orientera vers l’achat d’un autre moyen de contraception plus sûr pour votre organisme.

Une fois votre pilule contraceptive achetée, vous la recevrez à votre domicile dans les 24h et pourrez repasser commande autant de fois que vous le souhaitez.